LA FORCE DE LA RÉPÉTITION

On peut imaginer se lancer dans l’entrepreneuriat parce l’on ne souhaite plus répéter les même tâches, parce que l’on souhaite développer sa créativité.

Effectivement, dans le salariat, tu a dû avoir affaires aux mêmes directives de ton entreprise, aux mêmes tâches bien fastidieuses…et c’est certainement cela qui t’a donné envie de lancer ton entreprise.

Aujourd’hui, en tant qu’entrepreneur, les tâches répétitives peuvent aussi se retrouver dans ta comptabilité, ton administratif, tes échéances sociales, et c’est bien ce que tu détestes peut-être le plus….

Alors comment puis-je dire que la réussite se trouve dans la force de la répétition?

Comment peut-on dire que c’est en faisant chaque fois la même chose que l’on peut réussir?

En fait, dans notre représentation de la répétition (et la mienne!) quand on parle de répétition , on pense de suite aux tâches que j’ai mentionné ci-dessus. Et donc on l’assimile à quelque chose de négatif.

Pourtant, la répétition est ce qui peut t’aider le plus à faire décoller ton business si tu la rattache à ton développement commercial.

Si tu as mis en place une démarche commerciale, il faut que tu persévères et que tu la répètes jusqu’à ce qu’elle fonctionne.

La répétition est lié au réajustement.

Plus tu expérimentes quelques chose, mieux tu le comprends et donc tu peux réajuster ce qui ne va pas.

Ce qui se passe la plupart du temps c’est que l’on ne persévère pas dans une voie, on se décourage rapidement et donc on va multiplier des stratégies et les techniques de prospection qui ne fonctionnent pas.

Une fois de plus l’idée est de trouver son FOCUS et de ne plus dévier. Lorsque tu dévies tu fais des détours qui t’éloignent de ton objectif initial.

Malheureusement, dans le business ce n’est pas toujours le plus créatif ou le plus compétent qui réussit, mais celui qui répète la même idée jusqu’à ce qu’elle soit recevable par son client.

Tu peux voir autour de toi des tas d’exemples d’entreprises qui n’ont rien d’innovant, dont les produits sont plutôt standards mais qui pourtant réussissent!

C’est qu’elles se focalisent sur une direction et n’en démordent pas.

L’objectif n’est peut être pas de ressembler à ce type d’entreprise, mais de savoir concilier le développement de ton activité au plaisir de satisfaire tes clients.

Alors si tu souhaites aller plus loin, j’ai créé un programme qui s’intitule Potentiel commercial et qui peut t’aider à structurer ta stratégie commerciale.

Cet accompagnement n’est pas pour tout le monde, mais pour les entrepreneurs motivés et qui ont compris que trouver son focus est la meilleure stratégie pour se développer.

La résultat, c’est d’être ajusté avec soi-même, de déployer tout son potentiel, et d’avoir un plan à suivre pour décupler son activité.

Continuer la lecture LA FORCE DE LA RÉPÉTITION
LE JOUR OÙ JE ME SUIS TRANSFORMÉ
Photo de Ava Sol sur Unplash

LE JOUR OÙ JE ME SUIS TRANSFORMÉ

Ne recherche pas les opportunités. Deviens toi-même une opportunité.

Si tu a choisi d’être entrepreneur, c’est donc que tu cherches à bien vivre de ton activité et à faire ce qui te passionne le plus. De ce point de vue là, c’est entendu.

La difficulté c’est le chemin. Quelles décisions vas-tu prendre pour concrétiser tes objectifs les plus chers?

Rechercher des opportunités, on l’a tous fait. C’est regarder ce que font les concurrents, c’est les imiter à la lettre. C’est suivre les tendances du moment, quitte à se perdre en route….

Car rechercher les opportunités ailleurs que chez soi c’est prendre le risque de ne plus suivre son focus.

Si tu veux être impactant et faire la différence sur ton marché, il faut trouver la solution en toi.

Et cette solution c’est ta propre transformation, celle qui t’a mené à celui que tu es aujourd’hui. Celle qui t’a donné l’impulsion de proposer et de défendre coûte que coûte l’offre que tu proposes aujourd’hui à tes clients.

Pour cela il faut trouver ton message clef, celui qui démontre que ton offre est unique car toi-même, la façon dont tu t’es transformé est propre à toi.

Quoique tu fasses, l’être et l’avoir sont toujours rattachés. C’est parce que tu est fondamentalement toi-même que tu fais gagner du temps et de l’argent et tes clients.

Si tu recherches des opportunités, et même si tu réponds à ces deux problématiques de tes clients, il n’est pas certain que ce qui a marché pour Y ou X va fonctionner pour toi.

Appliquer cent mille stratégies, ou changer de stratégie tous les trois mois est la meilleure façon de ne pas réussir. Car une fois de plus on pourrait se représenter l’entrepreneuriat non pas comme une course de sprint mais plutôt un marathon.

La nature est peut-être injuste. Mais ce n’est jamais le plus intelligent, le plus compétent, et même le plus endurant qui gagne mais celui qui a la bonne stratégie.

Il arrive sur Linkedin que des entrepreneurs me proposent leurs services. Par exemple d’améliorer mon mode de facturation.

Mais ce changement va-il me rapporter quelque chose? Quel sera l’impact sur mon activité.

Mon première question sera donc: cela va-t-il me faire gagner du temps ou de l’argent?

Exemple d’un autre type: récemment j’ai accompagné une créatrice dans son projet de création en tant que naturopathe. Je lui ai alors demandé: “mais quelle va être votre spécialité? eh bien je suis naturopathe (blanc).

En fait, il ne s’agit pas seulement d’être naturopathe mais d’apporter une transformation chez ton client. Il ne s’agit pas seulement de proposer des offres mais plutôt un changement, une expérience pour ton client.

C’est en sens que tu deviens une opportunité. Que tu deviens un investissement rentable pour tes clients. Ce qu’ils achètent c’est ta capacité à te transformer et à transformer les autres. Mais pour cela il faut avoir trouvé son focus.

Si tu n’est pas clair avec ton focus et ton offre, j’ai amélioré mon offre et je te propose ma méthode Potentiel Commercial.

A bientôt!

Laurent

Continuer la lecture LE JOUR OÙ JE ME SUIS TRANSFORMÉ

COMBIEN DE VIES VEUX-TU AVOIR?

Combien de vies veux-tu avoir?

Pourquoi un tel titre?

Eh bien je voulais te parler de la question du renoncement.

Lorsqu’on lance son entreprise, on voudrait tout faire et répondre à toutes les demandes. Car c’est compréhensible, si tu crois en ton idée, ton projet, tu voudrais les partager avec tout le monde.

On voudrait être un entrepreneur avec mille vies, pouvoir avoir des offres qui correspondent à TOUS les clients, être sur tous les chantiers, proposer tous les types de publicité, devenir un expert en rédaction web, site internet, facebook, community manager, monteur video, webinaire (c’est juste un exemple)…

Cette envie de bien faire, cette vision globale de ton activité ne correspond pourtant pas à ce qu’un client attend de toi.

Trois conséquences directes:

1/Tu vas t’épuiser. Dès 7h du matin. La pression est énorme. Appeler untel, rédiger un article, préparer un futur atelier à distance… A la fin de la journée, tu es fatigué et découragé. Tu n’a pas fait le quart de ce que tu voulais faire, et en plus tu n’a pas passé la soirée avec ta femme et tes enfants, car l’ordinateur à bout de bras tu a envoyé ton dernier email à 10h34 du soir….

2/…ou tu va être paralysé: rien que de savoir ce qui te reste à faire, ça te bloque. Au final, tu exécutes des tâches qui ont moins d’importance pour te rassurer. Et le reste du temps tu procrastines.

3/Ton client va te regarder avec un oeil de chouette. Il imagine que tu puisses l’aider, mais il ne sais pas vraiment comment? Comme tu proposes beaucoup de services, il se dit que cela doit valoir de coup de marchander avec toi, car il ne sait pas, il hésite, il a des doutes.. Et ce client que tu voulais tant choyer devient au final ton pire ennemi, comment en est-on arrivé-là?

En rembobinant l’histoire, on peut comprendre une chose et c’est la plus importante: en tant qu’entrepreneur tu n’as qu’une vie et qu’une seule.

Pour la faire fructifier il va falloir renoncer à beaucoup de choses et changer de croyances.

Etre entrepreneur c’est faire des choix à chaque instant, éliminer ce qui ne t’est pas utile, qui encombre ton mental et surtout SIMPLIFIER en trouvant ton FOCUS, en te focalisant sur l’essentiel.

Au final on a tous le choix: on peut vouloir vivre mille vies, et rester bloqué au stade du potentiel de tout ce que l’on pourrait faire. Entre doute, regrets et culpabilité.

Ou ne vivre qu’une seule vie, de façon riche et épanouie.

Ce dont je te parle, c’est évidemment du vécu, c’est la raison pour laquelle je peux trouver les mots pour t’expliquer quelque chose d’important et d’essentiel.

Lorsque j’accompagne des entrepreneurs en ajustement commercial, il y a trois étapes:

  • Ton positionnement commercial
  • Ton processus (comment tu vas vendre)
  • Ton état d’esprit: ton mindset, ta posture d’entrepreneur.

Eh bien pour réussir son projet d’entreprise, s’il te manque l’état d’esprit, tu te sentiras bloqué à un moment ou à un autre du développement de ton activité.

Tu as donc le choix d’y aller seul avec les conseils que je te donne, ou de vouloir aller plus vite et plus loin. Pour concrétiser tes objectifs à court et à long termes.

Si tu le souhaite je propose un entretien de diagnostic gratuit on l’on peut échanger ensemble sur ton projet d’entreprise.

Et si tu veux échanger avec moi directement écris-moi, je réponds à tous les emails que je reçois.

[email protected]

Voilà je reste à ta disposition. Toujours prêt à partager idées, réflexions et conseils!

A bientôt!

Laurent Guyonvarch

Continuer la lecture COMBIEN DE VIES VEUX-TU AVOIR?