fbpx

admin

Créez votre stratégie de prospection efficace en 5 étapes

Créez votre stratégie de prospection efficace en 5 étapes
Stratégie de prospection commerciale

Etudier la stratégie de marketing permet d’identifier le client potentiel et de déterminer ses besoins pour que vous puissiez lui proposer un produit adapté.

L’utilisation du bon support marketing pour structurer sa prospection commerciale:

Pour gérer sa prospection commerciale il est important d’utiliser une plateforme de gestion de la relation client (CRM).

Car ce CRM va centraliser toutes les informations concernant vos différents canaux de prospection ainsi que le profil de vos prospects potentiels.

Voici les différents avantages d’un CRM :

  • Il vous permet de conserver toute la chronologie des échanges par email avec vos prospects.
  • Vous savez combien d’affaires et de chiffre d’affaires vous avez obtenu dans un mois donné.
  • Vous avez en main une fiche prospect avec toutes les informations relatives à votre client potentiel. Vous conservez l’historique de la relation avec vos clients.
  • Vous pouvez suivre une affaire jusqu’à sa clôture.
  • Vous pouvez déclencher des actions à effectuer avec votre prospect et les intégrer dans votre agenda.

Savoir affiner le profil de son client potentiel et de lui proposer un offre adaptée

Le premier pas vers une stratégie de prospection efficace est de comprendre quel type de client vous recherchez.

Il s’agit donc d’effectuer une segmentation fine à propos de votre base de clientèle.

Si vous êtes une prestation de service et que vous travaillez en BtoB. (avec les entreprises), vous pouvez segmenter vos clients selon leur chiffre d’affaires, leur secteur d’activité ou la taille de l’entreprise.

Vous pouvez aussi utiliser des données comportementales pour affiner le profil de vos clients : quel type de cible télécharge vos documents, les réponses faites à vos offres, les contraintes qui reviennent le plus souvent…

L’objectif est donc vraiment d’affiner votre connaissance de vos clients éventuels et économiser du temps et de l’argent en ciblant des prospects qui correspondent à vos offres, et sans effectuer de prospection trop généraliste qui s’avèrerait peu efficace.

Il est aussi possible de scorer ses clients potentiels et donc de se focaliser sur les types de clients qui vous donneront le plus d’occasions d’obtenir une prospection gagnante.

Identifiez vos objectifs de ventes:

Pour effectuer une stratégie de prospection efficace il est crucial de bien définir vos objectifs de vente.

Quelle catégorie d’utilisateurs vous souhaitez atteindre? Quelles sont vos priorités en termes de prix? Quels sont vos besoins en termes de qualité? Comment pouvons-vous réaliser ces objectifs, avec quels investissements? Quel est le chiffre d’affaires que vous souhaitez atteindre ?

Toutes ces questions sont importantes et vous permettent de mettre en place une stratégie de prospection en adéquation avec vos objectifs et vos besoins.

Dans l’idéal, votre entreprise devrait être en capacité d’avoir des objectifs par cible de clientèle si vous en avez plusieurs.

Utilisez la méthode du « test »:

Le test est l’une des techniques les plus utilisées dans le domaine du marketing. Cette technique permet de déterminer si un produit ou un service convient aux besoins des consommateurs.

Il existe différents moyens de tester vos produits/services et d’approfondir la connaissance que vous avez de vos prospects potentiels.

Vous pouvez par exemple utiliser les réseaux sociaux pour avoir une idée précise de votre client idéal à l’aide de différents supports :

  • Formation gratuite,
  • Webinaire,
  • Livre blanc,
  • Vidéo,
  • Cas d’étude
  • Infographie,
  • Point sur la réglementation
  • Enquête ou questionnaire…

Selon votre secteur d’activité, vous avez l’embarras du choix.

Et plus vous êtes interconnectés avec vos cibles de clientèle, plus vous avez une connaissance approfondie de leurs besoins, et plus votre prospection commerciale sera efficace.

Savoir personnaliser la relation que vous avez avec vos clients:

L’élément clé de toute stratégie de prospection efficace, c’est la personnalisation de la relation que vous avez avec vos clients.

Au lieu d’envoyer des emails génériques ou de téléphoner à tout type de client potentiel, il est plus intéressant de se demander à quels besoins répond votre solution comment vous pouvez engager vos prospects à avancer dans votre pipeline commercial.

Les avantages de la personnalisation sont nombreux :

  • Etre considéré comme un expert par vos cibles potentielles
  • Créer une relation de confiance durable
  • Développer une image de marque positive
  • Répondre exactement à ce que veut votre prospect
  • Obtenir plus d’affaires dans le temps
  • Transformer plus facilement ces affaires.

Entre un prestataire généraliste qui se présente à vous et un spécialiste qui répond exactement à votre problématique, lequel choisissez-vous ?

Vous devez donc vraiment prendre en considération cet élément de personnalisation dans votre démarche commerciale.

On le voit, une stratégie de prospection efficace est avant tout en relation avec la structuration de sa démarche commerciale.

Il s’agit de mettre en place les bons process et les bons outils mais aussi de savoir être flexible et agile en partant du principe que ce qui compte, c’est de livrer au client ce qu’il veut.

L’idée est aussi de réajuster en permanence sa stratégie commerciale, et de tenter régulièrement de nouvelles façons de procéder afin d’optimiser constamment son processus commercial.

Stratégie de prospection commerciale

Inscrivez-vous pour recevoir notre formation gratuite

Savoir construire une stratégie commerciale gagnante de A à Z

Apprenez à vous positionner sur votre marché, attirez des clients qualifiés, construisez une prospection commerciale gagnante

!function(){function t(t){this.element=t,this.animationId,this.start=null,this.init()}if(!window.requestAnimationFrame){var i=null;window.requestAnimationFrame=function(t,n){var e=(new Date).getTime();i||(i=e);var a=Math.max(0,16-(e-i)),o=window.setTimeout(function(){t(e+a)},a);return i=e+a,o}}t.prototype.init=function(){var t=this;this.animationId=window.requestAnimationFrame(t.triggerAnimation.bind(t))},t.prototype.reset=function(){var t=this;window.cancelAnimationFrame(t.animationId)},t.prototype.triggerAnimation=function(t){var i=this;this.start||(this.start=t);var n=t-this.start;504>n||(this.start=this.start+504),this.element.setAttribute(« transform », »rotate(« +Math.min(n/1.4,360)+ » 12 12) »);if(document.documentElement.contains(this.element))window.requestAnimationFrame(i.triggerAnimation.bind(i))};var n=document.getElementsByClassName(« nc-loop_circle-02-24 »),e=[];if(n)for(var a=0;n.length>a;a++)!function(i){e.push(new t(n[i]))}(a);document.addEventListener(« visibilitychange »,function(){« hidden »==document.visibilityState?e.forEach(function(t){t.reset()}):e.forEach(function(t){t.init()})})}();

Comment construire une offre irrésistible

Comment construire une offre irrésistible

Une offre très attractive, c’est une offre qui correspond « parfaitement » aux besoins de ses clients. Et elle est irrésistible dans le sens où pour son tarif, vous allez profiter d’un contenu, d’options ou de garanties qui sont à même de dépasser les attentes de ses clients.

Une offre irrésistible n’est donc pas:

  • Une offre à tarif bas qui « casse les prix » et peut-même avec une marge si faible que vous ne pouvez pas en vivre
  • Une offre avec un marketing trompeur qui promet beaucoup dans son discours mais qui n’est pas à la hauteur de sa proposition de valeur
  • Une prestation que vous proposez, qui est très pointue ou complète mais qui en termes de ratio temps travaillé/prix n’est pas viable (vous vous payez 15€ de l’heure par exemple)

L’avant, le pendant et l’après d’une offre

Une offre irrésistible c’est d’abord la possibilité de faire vivre une expérience client cohérente et très satisfaisante du premier contact à la fin de la prestation ou la vente d’un produit.

Dites-vous qu’une personne n’achète pas seulement un produit ou un service mais aussi une expérience.

 

Ainsi, il est important de s’arrêter sur chaque phase d’une prestation afin d’imaginer à chaque fois de quelle façon vous créez de la valeur pour vos clients.

Vous pourriez alors vous poser les questions suivantes :

  • Comment entrez-vous en contact avec vos clients ?
  • Prenez-vous en compte leur satisfaction client tout au long du processus de vente ?
  • Que rajoutez-vous à votre offre pour créer de la surprise chez vos clients ?

Pourquoi j’insiste sur ce point ?

Parce que la façon dont vous construisez votre processus client est aussi important que l’offre en elle-même.

Vous devez donc vérifier à quel endroit il existe des « failles » dans votre offre et quel endroit par contre vous proposez « plus » de valeur ajoutée.

Avec qui allez-vous vous comparer et pour qui le faites-vous ?

Beaucoup d’entrepreneurs réfléchissent à leur offre en vase clos.

C’est-à-dire qu’ils se focalisent sur les qualités de leur offre mais ne la confrontent pas vraiment au marché. C’est ainsi que le jour où leur offre est prête, ils se rendent compte qu’elle n’intéresse pas assez leurs clients. Quel dommage me direz-vous…

Il est donc important de connaître parfaitement son marché et les prestations de vos concurrents afin de pouvoir vous étalonner. Cela vous permettra de comprendre sur quels avantages concurrentiels vous pouvez insister.

Connaître sur le bout des doigts son marché c’est bien, mais avoir une excellente compréhension de la problématique de ses clients c’est mieux.

La meilleure solution ?

C’est de faire tester votre offre au préalable et de vous rendre compte des ajustements que vous avez à faire pour qu’elle devienne une offre irrésistible.

Qu’est-ce qui vous rend différentie sur votre marché ?

Voilà une question que vous devriez vous poser constamment comme un mantra.

Souvent, les entrepreneurs ont bien conscience qu’ils doivent construire leur offre et savoir cibler leurs clients selon leurs problématiques mais lorsque je leur demande quelle est leur approche. Ils ne savent pas quoi répondre !

Et pourtant c’est là l’essentiel !

Lorsque vous commencez une discussion avec votre prospect par quoi commencez-vous ?

Vous commencez à lui expliquer comment fonctionne votre offre ? NON

Vous l’écoutez pour comprendre ses besoins ? NON

Vous lui expliquez quels sont les avantages de votre produit ? NON.

Vous lui présentez d’abord en quoi consiste votre opportunité ?

Pourquoi cette prestation de location de vélo est plus flexible que celle des concurrents ?

Pourquoi les accessoires de location RBnB vont valoriser l’image de votre location meublée ?

Ici on parle d’approche. Oui c’est du marketing. Mais c’est bel et bien le marketing qui fait vendre.

Une offre sans approche a donc peu de chance de vendre. Votre produit est parfait, seulement on ne comprend pas pourquoi on devrait vous l’acheter.

Trouver le bon angle d’attaque

Proposer une offre ou une prestation sans stratégie ne fonctionne pas.

J’appelle cela trouver son angle d’attaque.

Et voici les questions que vous pourriez vous poser à ce titre :

  • Quelles sont les prestations que je souhaite mettre en avant aujourd’hui et pour quelle raison ?
  • Quel est le type de client qui me fait gagner le plus d’argent ?
  • Quel est le meilleur canal pour convertir mes ventes?
  • Quelles sont les offres ou les prestations les plus rentables/ou qui me font gagner le plus de temps ?

La stratégie d’offre repose sur un choix. Vous devez décider. Beaucoup d’entrepreneurs ne font pas de choix :

ils vendent tout à tout le monde et attendent que quelqu’un veuille bien leur acheter quelque chose comme lorsqu’on lancer une bouteille à la mer…

Choisir un angle d’attaque vous oblige à structurer votre démarche commerciale.

Auparavant, vous n’aviez pas vraiment d’objectifs, vous ne cibliez pas un client de préférence et ne saviez pas quel est le type de prestation qui vous fait vivre.

A partir du moment où vous vous organisez, vous améliorez votre façon de prospecter. Et donc : vous faites plus de ventes.

Mais pour cela, il faut développer une stratégie de marketing différentié :

quel type d’offre pour quel client et en passant par quel canal.

Si vous comprenez déjà ces trois étapes, vous faites déjà un pas vers le succès !

Stratégie de prospection commerciale

Inscrivez-vous pour recevoir notre formation gratuite

Savoir construire une stratégie commerciale gagnante de A à Z

Apprenez à vous positionner sur votre marché, attirez des clients qualifiés, construisez une prospection commerciale gagnante

!function(){function t(t){this.element=t,this.animationId,this.start=null,this.init()}if(!window.requestAnimationFrame){var i=null;window.requestAnimationFrame=function(t,n){var e=(new Date).getTime();i||(i=e);var a=Math.max(0,16-(e-i)),o=window.setTimeout(function(){t(e+a)},a);return i=e+a,o}}t.prototype.init=function(){var t=this;this.animationId=window.requestAnimationFrame(t.triggerAnimation.bind(t))},t.prototype.reset=function(){var t=this;window.cancelAnimationFrame(t.animationId)},t.prototype.triggerAnimation=function(t){var i=this;this.start||(this.start=t);var n=t-this.start;504>n||(this.start=this.start+504),this.element.setAttribute(« transform », »rotate(« +Math.min(n/1.4,360)+ » 12 12) »);if(document.documentElement.contains(this.element))window.requestAnimationFrame(i.triggerAnimation.bind(i))};var n=document.getElementsByClassName(« nc-loop_circle-02-24 »),e=[];if(n)for(var a=0;n.length>a;a++)!function(i){e.push(new t(n[i]))}(a);document.addEventListener(« visibilitychange »,function(){« hidden »==document.visibilityState?e.forEach(function(t){t.reset()}):e.forEach(function(t){t.init()})})}();

Arrêter de procrastiner

La procrastination chez les entrepreneurs

La procrastination chez les entrepreneurs
Arrêter de procrastiner

La procrastination chez les entrepreneurs est un mal fréquent dont on ne comprend pas toujours les raisons profondes. Il est donc important de décrypter le vrai fil conducteur qui permet de modifier ce comportement.

N’as-tu jamais eu cette impression désagréable

de savoir que tu devais faire quelque chose pour avancer

….mais qu’au final, tu ne le fais pas?

Cela s’appelle de la procrastination

et c’est un comportement bien connu des entrepreneurs.

En fait, souvent ce n’est pas une question de paresse ou de gestion du temps, c’est souvent rattaché à un frein psychologique.

Et l »idée n’est pas seulement de l’expliquer mais de comprendre comment surmonter ce blocage

Alors voici trois axes de réflexion qui pourront te guider.

  • Applique ce que tu sais déjà:

Souvent l’on se met seul des bâtons dans les roues, pourquoi?

Parce que l’on a besoin de se rassurer en voulant faire quelque chose de parfait: mettre en place une formation en ligne? construire une offre? Développer sa prospection?

Peut-être as-tu connu cela, le syndrome de l’imposteur, où tu bottes finalement en touche car tu ne te fais pas assez confiance.

Il faudrait avoir plus de compétences,

de connaissances,

approfondir plus le sujet…

Dans cette stratégie de l’évitement, tu culpabilises en même temps de ne pas avancer…

A contrario, ce qui compte ce n’est pas la connaissance (pas seulement je voulais dire!) mais ta façon d’appliquer ce que tu as appris.

Aujourd’hui l’information se trouve à près de partout (sur You Tube, le web, etc..) mais c’est ce que tu en fait qui est plus important.

C’est la façon dont tu transformes cette information pour créer de la valeur pour tes clients qui est le plus important.

C’est dans ce sens que je dis que l’attente ne crée aucune valeur.

Une fois de plus, tu peut avoir l’expertise la plus pointue de ton marché,

mais si tu ne la confrontes pas, si tu ne l’applique pas, eh bien tu ne pourras pas progresser.

Il vaut mieux appliquer et se tromper plutôt que de rester dans une attente déçue (et si cela se produisait…)

Thomas Edisson disait: « Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10 000 solutions qui ne fonctionnent pas ».

Je rajouterai donc que lorsque tu appliques

que tu le fasses avec le bon état d’esprit.

  • Qu’est-ce qui te fait frémir?

Lorsque j’étais étudiant j’adorai lire un sage indien qui s’appelait Krishnamurti.

L’homme était presque un saint, vivait de causeries à travers le monde et ses seules possessions étaient une chemise et un pantalon.

Un soir, en discutant avec ses proches il les informa de sa décision d’ouvrir plusieurs écoles en Inde (dont il était originaire).

Ses proches lui dirent alors: « mais comment peut-on faire cela puisque l’on n’a pas d’argent ».

Et lui de répondre que l’argent n’est pas un soucis à partir du moment où il a décidé que ce projet se réaliserait.(Et il l’a fait!)

Ce que j’aime dans cette histoire, c’est que même en paraissant « impossible », même avec beaucoup de difficultés, toute décision est jouable, du moment que l’on y croit vraiment.

Pourquoi je te raconte cela?

Eh bien parce que « ce que nous craignons le plus de faire est généralement ce que nous avons le plus besoin de faire. » (Tim Ferris).

Les actions qui peuvent te faire le plus peur ou que tu peux craindre de réaliser, ce sont souvent celles qui sont les plus IMPORTANTES,

et même je dirais celles qui vont IMPACTER le plus sur ton entreprise.

Mais pour surmonter cela tu dois avoir une aspiration, une vision qui te fait « frémir ».

Tu dois te projeter dans le futur et imaginer ce que tu gagneras dans le futur si tu réalisais ces actions difficiles.

C’est ce qui peut te rendre persévérant.

Ton idée à toi, ce n’est peut être pas de monter une école,

mais pour autant face à des actions complexes, fastidieuses

par rapport auxquelles tu peut avoir l’impression de ne pas y arriver,

ce qui compte c’est ta vision de l’avenir, et non pas tes difficultés dans le présent.

  • La vision du futur avant le plaisir immédiat

On peut laisser une décision sans réponse

On peut checker ses emails plutôt que d’appeler un client important

Mais au final c’est toi qui prend la décision.

Comme on est humain, on est tous plus attirés par les choses les plus faciles,

on cherche le plaisir immédiat,

le succès dans le présent,

On préfère par exemple continuer à faire ses séances de coaching

plutôt que de prendre de temps pour s’assoir à son bureau et de se demander: « qu’est-ce que je veux vraiment? »

La première chose à retenir est bien de savoir où tu veux aller? Et qu’est-ce que tu souhaites obtenir?

Tu pourras alors commencer à instaurer trois nouvelles habitudes:

1/Ce ne sont pas seulement les actions mais surtout les décisions que l’on prend qui orientent ou non le succès de notre entreprise. Prendre des décisions, trancher, assumer de se tromper.

2/Rien n’est gratuit et surtout pas la réussite en entreprise: le succès c’est 99% de travail, de sueur, et de déconvenues. Se mettre en action, tester, réessayer jusqu’à tomber juste.

3/ Il s’agit d’être persévérant et d’instaurer une routine pour son entreprise afin de concrétiser tes objectifs.

La discipline est souvent la clé des plus grands succès futurs.

Si tu souhaites trouver ton Focus et vendre plus efficacement

N’hésites pas à bloquer un rendez-vous stratégique pour faire un point sur tes problématiques commerciales:

Stratégie de prospection commerciale

Inscrivez-vous pour recevoir notre formation gratuite

Savoir construire une stratégie commerciale gagnante de A à Z

Apprenez à vous positionner sur votre marché, attirez des clients qualifiés, construisez une prospection commerciale gagnante

!function(){function t(t){this.element=t,this.animationId,this.start=null,this.init()}if(!window.requestAnimationFrame){var i=null;window.requestAnimationFrame=function(t,n){var e=(new Date).getTime();i||(i=e);var a=Math.max(0,16-(e-i)),o=window.setTimeout(function(){t(e+a)},a);return i=e+a,o}}t.prototype.init=function(){var t=this;this.animationId=window.requestAnimationFrame(t.triggerAnimation.bind(t))},t.prototype.reset=function(){var t=this;window.cancelAnimationFrame(t.animationId)},t.prototype.triggerAnimation=function(t){var i=this;this.start||(this.start=t);var n=t-this.start;504>n||(this.start=this.start+504),this.element.setAttribute(« transform », »rotate(« +Math.min(n/1.4,360)+ » 12 12) »);if(document.documentElement.contains(this.element))window.requestAnimationFrame(i.triggerAnimation.bind(i))};var n=document.getElementsByClassName(« nc-loop_circle-02-24 »),e=[];if(n)for(var a=0;n.length>a;a++)!function(i){e.push(new t(n[i]))}(a);document.addEventListener(« visibilitychange »,function(){« hidden »==document.visibilityState?e.forEach(function(t){t.reset()}):e.forEach(function(t){t.init()})})}();

Quand la relation prime sur la prospection

Comment améliorer le parcours client

Comment améliorer le parcours client
Quand la relation prime sur la prospection

Sous-titre: « Arrête de tirer plus vite que ton ombre »

Notre ami Lucky Luke va nous permettre de comprendre que si dans une prospection commerciale le socle de la relation de confiance n’est pas assez développé, il sera difficile de pouvoir concrétiser une vente avec son client.

Malheureusement, beaucoup d’entrepreneurs passent trop rapidement à l’étape de proposition de leur offre en brûlant toutes les étapes.

Nous allons donc essayer de comprendre ici pour quelle raison la notion de « confiance » et de « parcours client » devrait être au centre de vos préoccupations dans le cadre d’une prospection commerciale.

  • Le nombre de contact avec un prospect:

« Bonjour,

je suis untel

je vous contacte car je souhaite vous proposer mon offre de…

voici le gros bouton rouge en bas, si vous appuyez dessus, cela me fera très plaisir.

Alors allez-y rapidement… »

Des mails comme ça j’en reçois bien un par jour.

La personne me vend son service sans qu’il puisse s’installer entre nous aucune relation de confiance.

Alors que fait-on dans ce cas là?

Eh bien, on arrête de lire l’email et on passe à autre chose…

Travailler à froid sa prospection commerciale n’est pas du tout évident et l’on peut vite se décourager face aux refus que l’on essuie. Et le « cold lead » n’est pas la meilleure technique pour obtenir des clients de qualité.

D’après une étude, il nous faudrait de 5 à 7 points de contact avec un prospect pour concrétiser un achat.

Cela veut dire qu’il faut commencer à entrer dans la tête de son client pour pouvoir le faire passer à l’action. Et pour cela, il s’agit de créer une relation de confiance maximale afin de le faire passer par toutes les étapes d’un parcours client structuré.

  • Sans parcours client, pas de vente!

Effectivement, il faut bien comprendre que 5 minutes avant vous étiez un total inconnu pour votre prospect.

Il va donc falloir paver ce parcours client d’étapes importantes et nécessaires afin de lui donner l’envie d’aller plus loin dans un processus de vente.

Alors quelles sont les jalons à poser sur le chemin de la relation client:

-Prouver votre expertise: il s’agit de démontrer que vous êtes la bonne personne pour traiter la problématique de votre prospect. Vous pourriez par exemple partager un livre blanc ou un article, présenter une étude de cas à votre prospect. Ou tout autre élément qui va apporter de la valeur à votre interlocuteur.

-Démontrer sa crédibilité: Quelle est votre autorité, vos références, votre expérience: dans ce cas là il est important de donner des marques de crédibilité: diplôme, certification, avis clients…

-Votre compréhension des problématiques client: Il s’agit avant tout d’écouter et de comprendre ce dont à besoin votre prospect et si vous êtes en capacité de résoudre ce type de besoin. Si vous bâclez cette étape et que vous présentez trop vite votre offre, vous pouvez faire une mauvaise analyse de ses besoins et passer à côté…

-La mise en action de son prospect: il lit votre article, parfait! Il passe une étape, quelle est la suivante? Lui proposer un rendez-vous. Il est d’accord OK… Donc vous voyez, un parcours client est une suite de VALIDATIONS et d’accords tacites de la part votre prospect pour avancer avec vous. Il faut que ce ne soit ni trop lent ni trop rapide, mais trouver le bon rythme!

  • La prospection commerciale, c’est d’abord une expérience globale

Dans votre parcours client, il s’agit d’identifier tous les irritants qui peuvent empêcher un prospect de concrétiser un achat. Mais cela concerne aussi le parcours de votre client pendant la vente et après la vente.

Un premier élément est de sortir de toutes les stratégies marketing uniformisées que proposent vos concurrents. Et d’y rajouter un supplément d’âme.

Alors, comment faire pour rajouter ce supplément d’âme?

D’abord il s’agit de faire ressentir les valeurs de votre entreprise à chaque contact avec votre prospect, et de bien lui faire comprendre ce que vous souhaitez lui apporter.

Je dirais même qu’il faut que votre prospect s’identifie à votre mission, votre marque, votre philosophie.

Un deuxième point essentiel est de personnaliser au maximum la relation. A l’heure des automatisations et des hacks pour gagner du temps et aller plus vite, il est important de faire attention.

Automatiser, certaines étapes de son parcours client, oui c’est important, mais il ne faut pas perdre de vue que c’est A VOUS de vous adapter à ses besoins et NON le contraire.

Imaginons le parcours client sur un site e-commerce.

Ce sera à vous de comprendre et d’améliorer l’expérience client sur:

-La façon dont un prospect recherche un produit

-La façon dont il se renseigner sur ces produits

-La façon dont il comparer les offres

-La façon dont il est livré

-La façon dont il reçoit la facture

etc…

Troisièmement, dans votre prospection commerciale, il s’agit de réduire le GAP entre ce que veut votre client et votre offre.

Vous ne pouvez créer un socle de confiance avec votre client que si vous lui démontrez que vous réduisez l’espace d’incertitude entre ses besoins profonds et votre capacité à adapter votre discours et même votre offre selon ce qu’il veut.

Enfin un dernier point: la prospection « one shot » avec des prospects froids est plutôt une stratégie à court terme.

Pourquoi?

Parce que vous avez moins de chance de fidéliser vos clients à long terme. Démultiplier les points de contact et créer de la confiance, permet d’accentuer la fidélisation de ses clients.

Et qui dit fidélisation, dit: augmentation du panier moyen, offres récurrentes, et meilleure satisfaction générale…

Vous souhaitez allez plus loins, et obtenir des conseils sur votre stratégie commerciale et votre prospection,

pourquoi ne pas nous contacter?

Stratégie de prospection commerciale

Inscrivez-vous pour recevoir notre formation gratuite

Savoir construire une stratégie commerciale gagnante de A à Z

Apprenez à vous positionner sur votre marché, attirez des clients qualifiés, construisez une prospection commerciale gagnante

!function(){function t(t){this.element=t,this.animationId,this.start=null,this.init()}if(!window.requestAnimationFrame){var i=null;window.requestAnimationFrame=function(t,n){var e=(new Date).getTime();i||(i=e);var a=Math.max(0,16-(e-i)),o=window.setTimeout(function(){t(e+a)},a);return i=e+a,o}}t.prototype.init=function(){var t=this;this.animationId=window.requestAnimationFrame(t.triggerAnimation.bind(t))},t.prototype.reset=function(){var t=this;window.cancelAnimationFrame(t.animationId)},t.prototype.triggerAnimation=function(t){var i=this;this.start||(this.start=t);var n=t-this.start;504>n||(this.start=this.start+504),this.element.setAttribute(« transform », »rotate(« +Math.min(n/1.4,360)+ » 12 12) »);if(document.documentElement.contains(this.element))window.requestAnimationFrame(i.triggerAnimation.bind(i))};var n=document.getElementsByClassName(« nc-loop_circle-02-24 »),e=[];if(n)for(var a=0;n.length>a;a++)!function(i){e.push(new t(n[i]))}(a);document.addEventListener(« visibilitychange »,function(){« hidden »==document.visibilityState?e.forEach(function(t){t.reset()}):e.forEach(function(t){t.init()})})}();

Ghosting client

Le « ghosting » de ses clients: comment s’en prémunir

Le « ghosting » de ses clients: comment s’en prémunir
Ghosting client

11 ASTUCES POUR SE PREMUNIR DU GHOSTING DE SES CLIENTS POTENTIELS

Un prospect vous « ghost » après avoir initié un échange avec vous? Cela veut dire que vous n’avez plus de nouvelles de sa part, et qu’il disparaît totalement de vos radars.

Pour les entrepreneurs, qu’ils travaillent auprès de particuliers ou de professionnels, il s’agit d’un phénomène assez fréquent qui ne peut créer chez eux qu’un sentiment de frustration et d’inachevé.

Nous allons donc voir dans cet article comment avoir une bonne compréhension de cet effet ghosting et quels sont les leviers à votre disposition pour s’en prémunir. On ne parlera ici que du prospect « pas encore » client et non du client qui a déjà intégré vos services.

  • Un « oui » pour un « peut-être »:

Le premier facteur du ghosting d’un prospect qui ne vous répond pas, c’est tout simplement que vous êtes parti sur un malentendu.

Lors d’un premier échange, vous avez pu proposer à votre prospect un rendez-vous. Peut-être que s’il n’honore pas votre entretien, c’est qu’il ne vous a pas dit « oui » . Et que vous avez considéré un « pourquoi pas » ou un « peut-être » comme une acceptation.

Il est donc important de valider l’acceptation de votre prospect de façon claire et précise. Car sinon, vous pourriez partir sur un malentendu et ne pas comprendre pourquoi un client potentiel ne vous répond plus.

  • Le piège de la supposition:

Si votre prospect ne vous répond pas, l’un des pièges les plus fréquents est de faire des suppositions:

« peut-être que je ne suis pas assez compétent »

« De toute façon je ne sais pas vendre »

etc…

Ces suppositions ne peuvent que vous saper le moral et remettre en cause votre estime de vous.

Même si ce n’est pas plaisant de se faire « ghoster », évitez l’analyse ou le jugement de votre prospect.

Pourquoi ne pas plutôt lui demander ce qui s’est passé? Montrez que vous êtes inquiet pour lui et demandez-lui s’il va bien.

Car au final, VOUS NE SAVEZ PAS, et vous ne pouvez pas maîtriser la façon d’agir de votre prospect.

  • La peur de dire « non »:

Certaines fois, un client potentiel préfèrera vous dire « oui » pour un rendez-vous ou commander votre produit et ne pas le faire, plutôt de de vous dire tout simplement qu’il n’est pas intéressé.

Certaines personnes sont plutôt dans l’évitement et ont du mal à affirmer leur position. Justement, votre rôle c’est d’apprendre à votre interlocuteur à dire OUI ou NON mais dans tous les cas à prendre une décision.

Il ne faut pas se le cacher: nos clients sont plus importants pour nous que nous le sommes pour eux.

Et ils peuvent dire « non » pour différentes raisons:

-Ils ne perçoivent pas la valeur de votre offre

-Ils n’ont pas le budget

-C’est trop d’implication pour eux

-Vous êtes trop cher

-Ils ne vous font pas confiance

Réfléchissez donc à chacune de ces objections pour vous améliorer dans votre démarche commerciale.

  • Le rendez-vous précipité:

Quelquefois, l’on veut trop bien faire. Ce qui vous encourage à anticiper sur des actions commerciales sans donner le temps à une relation de confiance de s’installer.

Une erreur commune, est de vouloir acter un rendez-commercial de façon trop prématurée. En procédant de cette façon, vous avez toutes les chances d’essuyer « un ghost » de sa part.

Le mieux est, semble-t-il de revenir sur chaque étape de votre démarche commerciale pour engendrer plus efficacement de la confiance auprès de votre prospect.

  • Le nombre de contacts avec un client potentiel:

D’où découle le point suivant: on a mesuré qu’il fallait entre 5 et 7 points de contact au moins pour qu’un prospect se transforme en client.

Si un prospect vous « ghost » au bout d’un deuxième contact, il n’y a rien de personnel. C’est seulement que les éléments de la relation que vous avez instauré avec lui ne sont pas suffisants.

L’erreur commune est de croire qu’avec très peu de contacts, un client potentiel peut s’impliquer directement sur votre offre.

Si quelquefois vous pouvez « tomber juste » au moment idéal où votre interlocuteur a besoin de vous, cela prend parfois plus de temps.

Je vous encourage donc à réfléchir à votre parcours client et à votre système commercial.

  • « Je suis très occupé »

Effectivement, poussés dans notre raisonnement de vendeur, on peut oublier que nos clients sont des êtres humains qui ne sont pas toujours disponibles et qui sont accaparés autant par leur vie personnelle autant que professionnelle.

Donc s’ils ne répondent pas à votre appel c’est peut-être s’ils sont tout simplement occupés à autre chose.

Au lieu de leur « mettre la pression » et leur rappeler un engagement, pourquoi ne pas leur demander comment vous pouvez les aider.

Faites-leur savoir que vous le leur en voulez pas (pour l’instant), et que vous pouvez vous adapter à leur emploi du temps.

S’ils sont intéressés par ce que vous leur proposez, eh bien ils vous rappelleront. Et s’ils ne le font pas, vous êtes donc fixé sur leur motivation…

  • Vous êtes trop agressif dans votre communication

Excusez-moi d’insister sur ce point mais il est important. Avec un client potentiel, il faut savoir jusqu’où l’on peut insister dans une relation commerciale, au péril de mettre votre interlocuteur mal à l’aise.

Si vous lui envoyez trop de messages par email ou par téléphone, si vous commencez à avoir un ton trop tranchant, il pourrait très bien vous déplacer de la case « homme de bonne compagnie » en harceleur, ou même un désespéré en quête de client…

Donc conseil N°1: avoir un ton affirmé ne veut pas dire agressif

conseil N°2: laissez un intervalle raisonnable entre chaque contact.

  • « Combien ça coûte »

Bon, il peut arriver qu’à peine vous commenciez une discussion avec votre prospect que celui-ci vous demande combien coûte votre service.

Ce n’est donc pas bon signe car cela veut dire que votre interlocuteur a soit un budget serré, soit que dans son esprit votre offre doit valoir tel montant.

Dans ce cas-là, le mieux est peut-être – pour ne pas vous faire perdre trop de temps – de lui demander directement quel est le budget qu’il pourrait allouer à ce que vous proposez.

C’est alors à vous de décider si cela peut vous correspondre ou non, tout en sachant qu’il ne faut pas baisser le prix de votre prestation.

  • Ils ont choisi votre concurrent

Bon là aussi, ce type de profil de client n’est pas le meilleur pour vous.

Pourquoi? Eh bien parce que certainement, sans vous le dire, votre prospect a fait « ses courses » entre plusieurs prestataires, et, je suppose, a accepté l’offre SOIT du plus offrant SOIT du plus réactif.

Si vous obtenez l’information comme quoi votre client potentiel est allé à la concurrence, pourquoi ne pas lui demander sur quel critère il s’est basé pour choisir. Et s’il s’agit du prix, c’est soit que ce n’est pas la bonne cible, soit que vous êtes trop cher.

Quant à votre réactivité, effectivement si ce point revient à plusieurs reprises c’est que vous devez prendre en compte cet élément dans votre démarche commerciale.

  • La question de la crédibilité

Dans toute relation commerciale, le plus important est de montrer que vous êtes la bonne personne.

Dans la présentation de votre offre ou durant vos points de contact avec votre prospect, il est donc important s’insérer des éléments de crédibilité vous concernant vous et votre entreprise.

Car un client potentiel peut « disparaître » tout simplement car il a le sentiment que vous n’êtes pas la bonne personne.

A vous de montrer des cas similaires aux problématiques de votre prospect pour lui démontrer que vous êtes à même de résoudre ses problèmes.

  • Le mauvais ciblage

Mais peut-être que le problème que vous rencontrez avec des prospects qui ne vous répondent pas peut provenir du fait que cette fois-ci, c’est VOUS qui ne vous adressez pas à la bonne personne.

Effectivement, si vous parlez à un prospect qui, à priori n’est pas intéressé par votre offre, c’est comme un coup d’épée dans l’eau, vous faites beaucoup d’efforts et dépensez beaucoup d’énergie pour rien.

Il est donc INDISPENSABLE de vérifier que vous ciblez le bon client par rapport à la solution qu’apporte votre offre.

C’est malheureusement à cause d’un mauvais ciblage que beaucoup d’entrepreneurs n’obtiennent pas de bons résultats dans le cadre de leur démarche commerciale.

Pour résumer:

Un client qui vous « ghost » ce n’est jamais satisfaisant.

  • Cela vous fait perdre votre temps
  • Vous ressentez de la frustration
  • Vous commencez à vous remettre en question
  • et vous tombez dans la procrastination

Il est donc important de comprendre ce phénomène et d’en profiter pour faire une analyse poussée par rapport à ce que vous pourriez améliorer dans votre démarche commerciale afin de réduire le nombre de prospects qui ne vous répondent pas.

Je dis bien « réduire », car de toute façon, vous ne pouvez pas maîtriser le ressenti, ainsi que la façon de décider et d’agir de vos prospects.

La seule chose qui compte est donc:

  • De rester positif et de conserver votre enthousiasme
  • De passer à autre chose, de meilleurs profils de clients viendrons à vous
  • De rester cordial et compatissant dans votre attitude
  • De réajuster rapidement ce qui demande à être réajusté dans votre relation commerciale avec vos prospects.

Vous souhaitez obtenir des conseils sur votre stratégie commerciale et votre prospection, pourquoi ne pas nous contacter?

Stratégie de prospection commerciale

Inscrivez-vous pour recevoir notre formation gratuite

Savoir construire une stratégie commerciale gagnante de A à Z

Apprenez à vous positionner sur votre marché, attirez des clients qualifiés, construisez une prospection commerciale gagnante

!function(){function t(t){this.element=t,this.animationId,this.start=null,this.init()}if(!window.requestAnimationFrame){var i=null;window.requestAnimationFrame=function(t,n){var e=(new Date).getTime();i||(i=e);var a=Math.max(0,16-(e-i)),o=window.setTimeout(function(){t(e+a)},a);return i=e+a,o}}t.prototype.init=function(){var t=this;this.animationId=window.requestAnimationFrame(t.triggerAnimation.bind(t))},t.prototype.reset=function(){var t=this;window.cancelAnimationFrame(t.animationId)},t.prototype.triggerAnimation=function(t){var i=this;this.start||(this.start=t);var n=t-this.start;504>n||(this.start=this.start+504),this.element.setAttribute(« transform », »rotate(« +Math.min(n/1.4,360)+ » 12 12) »);if(document.documentElement.contains(this.element))window.requestAnimationFrame(i.triggerAnimation.bind(i))};var n=document.getElementsByClassName(« nc-loop_circle-02-24 »),e=[];if(n)for(var a=0;n.length>a;a++)!function(i){e.push(new t(n[i]))}(a);document.addEventListener(« visibilitychange »,function(){« hidden »==document.visibilityState?e.forEach(function(t){t.reset()}):e.forEach(function(t){t.init()})})}();

A 2 centimetres du succès

Vous êtes à deux centimètres du succès

Vous êtes à deux centimètres du succès
A 2 centimes du succès

Vous êtes à deux centimètres du succès…

 

Qu’est-ce que vous entendez par là ?

 

Et bien entre le succès et l’échec il n’y a pas un si grand écart.

 

Vous avez certainement déjà pu vous apercevoir que dans un sprint de vélo, il peut y avoir une roue ou une demie-roue de différence entre le premier et le deuxième.

 

Et bien pour atteindre les objectifs que vous vous donnez, c’est la même chose!

 

Il peut suffire de quelques ajustements, grands ou petits, pour passer de l’un à l’autre…

 

Par contre, il y a une grande différence (en termes de revenu, chiffre d’affaires, etc)

 

entre celui qui gagne cette course (reprenons l’exemple du vélo) et les suivants, et même le deuxième.

 

Cet écart est quelquefois énorme…

 

alors qu’au final il peut y avoir très peu de différence,

 

entre ce que vous proposez et l’offre de votre voisin entrepreneur qui obtient ce qu’il veut.

 

En fait, on pourrait imaginer qu’il manque seulement 2 centimes pour que vous atteignez vos objectifs et que vous puissiez vous épanouir autant personnellement que professionnellement.

 

2 centimes c’est à la fois peu et beaucoup.

 

Et maintenant on va parler de ce qui pourrait vous permettre de les atteindre.

 

Atteindre ce que vous voulez, c’est comme une expérience globale,

 

On ne peut pas isoler votre façon de prendre des décisions, votre stratégie commerciale, votre façon de prospection car c’est un TOUT.

 

Et c’est bien là l’erreur de prendre une partie de ce tout (je vais me former à Facebook ads, je vais obtenir le dernier programme marketing à la mode)

 

En pensant que l’on va résoudre ses problèmes.

 

Car ce TOUT est rattaché à la façon cohérente dont vous menez vos actions.

 

Quand je vous dis cela, je pense à deux points clés de votre développement d’entreprise :

COHERENCE et VOLONTÉ

 

La réussite est rattachée à tout un enchainement d’étapes et de décisions qui créent un chemin cohérent et logique pour votre futur client.

 

Souvent, ça ne fonctionne pas car dans cet enchaînement d’étape

 

 il y a un élément qui bloque et qui n’est donc pas ajusté avec le reste.

 

Ce qui est compliqué pour un entrepreneur, c’est qu’il a tellement la tête dans le guidon, qu’il ne s’en aperçoit pas.

 

Et c’est bien pour cela que l’éclairage d’une autre personne que toi peut te retirer la paille que tu as dans l’œil et qui t’empêche de voir.

 

Pour autant, la COHERENCE sans LA VOLONTE, ça ne fonctionne pas.

 

Et c’est bien là que les entrepreneurs entre eux font la différence.

 

Prenons 10 entrepreneurs qui ont le même objectif d’atteindre des milliers d’euros mensuels. Donnons-leur les méthodes et la cohérence pour y arriver.

 

Peut-être que sur les 10 seulement 2 réussirons à atteindre leurs objectifs.

 

Pourquoi ?

 

Parce que, bien qu’à la ligne de départ ils aient les mêmes atouts et les mêmes ressources, certains ont développé une volonté que tous les autres n’ont pas eu.

 

N’en doutez pas, c’est peut-être simple et même simplet ce que je vais te dire

 

Mais la réussite c’est surtout 99% de travail, de réajustement, d’échecs, et de tests répétés chaque jour dans son quotidien.

 

On ne réussit pas du premier coup et il faut être persévérant.

 

Mais pour cela il faut avoir L’ENVIE de se dépasser, de vaincre ses peurs, et d’accepter de sortir totalement de sa zone de confort.

 

On a donc là trois axes de réflexion de ton épanouissement futur :

 

La cohérence, la volonté et l’envie.

 

Alors voilà ces 2 centimètres, on peut t’aider à les atteindre avec nos accompagnements.

 

Si tu es prêt à passer à l’action,

 

Et qu’au lieu de le faire seul,

tu veux prendre le chemin le plus court pour atteindre tes objectifs et comprendre les ajustements à faire sur toi-même et ta démarche commerciale,

n’hésites pas à prendre rendez-vous.

Ce rendez-vous de 30 minutes te permettra de déjà clarifier ta situation actuelle et de te donner un PLAN sur les prochaines actions à accomplir.

Je te dis à très bientôt !

Stratégie de prospection commerciale

Inscrivez-vous pour recevoir notre formation gratuite

Savoir construire une stratégie commerciale gagnante de A à Z

Apprenez à vous positionner sur votre marché, attirez des clients qualifiés, construisez une prospection commerciale gagnante

!function(){function t(t){this.element=t,this.animationId,this.start=null,this.init()}if(!window.requestAnimationFrame){var i=null;window.requestAnimationFrame=function(t,n){var e=(new Date).getTime();i||(i=e);var a=Math.max(0,16-(e-i)),o=window.setTimeout(function(){t(e+a)},a);return i=e+a,o}}t.prototype.init=function(){var t=this;this.animationId=window.requestAnimationFrame(t.triggerAnimation.bind(t))},t.prototype.reset=function(){var t=this;window.cancelAnimationFrame(t.animationId)},t.prototype.triggerAnimation=function(t){var i=this;this.start||(this.start=t);var n=t-this.start;504>n||(this.start=this.start+504),this.element.setAttribute(« transform », »rotate(« +Math.min(n/1.4,360)+ » 12 12) »);if(document.documentElement.contains(this.element))window.requestAnimationFrame(i.triggerAnimation.bind(i))};var n=document.getElementsByClassName(« nc-loop_circle-02-24 »),e=[];if(n)for(var a=0;n.length>a;a++)!function(i){e.push(new t(n[i]))}(a);document.addEventListener(« visibilitychange »,function(){« hidden »==document.visibilityState?e.forEach(function(t){t.reset()}):e.forEach(function(t){t.init()})})}();

Les clients qui vous font perdre du temps

Les clients qui vous font perdre du temps

Les clients qui vous font perdre du temps
Les clients qui vous font perdre du temps

Lors d’une prospection commerciale, il y a certains types de prospects qui peuvent vous faire perdre votre temps.

Quel est ce prospect « non rentable » qu’il faut éviter? Et pour quelles raisons? Y-a-t-il moyen de faire basculer la relation de façon positive? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Dans sa prospection commerciale, on est amené quelquefois à rencontrer certains types de clients potentiels qui ne vont pas aboutir à un contrat, qui vous font perdre beaucoup de temps et que vous auriez pu éviter. Nous allons donc identifier ces différents profils.

  • Le prospect « C’est combien »:

Ce prospect est facile à identifier puisque dès le début d’un entretien téléphonique il parle parle de tarif, sans que vous ayez eu le temps d’expliquer ce que vous pouvez lui proposer. C’est déjà mauvais signe…

Le prospect ne recherche qu’une chose c’est négocier les tarifs à la baisse.

Si vous croisez le chemin de ce type de prospect, vous avez deux alternatives:

-Soit le recadrer et lui expliquer clairement que vous ne parlerez de tarif qu’à la fin de l’entretien.

-Soit lui dire directement que vous n’allez pas négocier votre tarif.

Identifier ce type de profil vous fera gagner beaucoup de temps et raccourcir, s’il le faut la conversation, pour de meilleurs prospects.

  • Le prospect « envoyez-moi votre plaquette »:

Il vous est certainement arrivé de tomber sur un client potentiel qui après avoir entendu vos explications vous demande de vous transmettre votre plaquette ou votre devis. Il faut savoir qu’il s’agit d’un moyen facile d’échapper à la prise de décision et de ne pas dire non.

Eh oui, on préfère souvent esquiver et botter en touche plutôt que de dire « NON » ! Ce peut être aussi de la part de votre interlocuteur une difficulté à faire des choix en restant dans l’indécision.

Ce que vous pouvez lui dire:

« Cher monsieur, les informations qui se trouve sur ma plaquette, je peux vous les donner maintenant par téléphone. Pourquoi ne pas m’indiquer ce que vous recherchez dans le cadre d’un accompagnement? »

Cette réponse de votre part l’obligera à préciser ce qu’il souhaite obtenir et à prendre une décision.

N’envoyez une plaquette ou un devis qu’après avoir validé le vrai besoin de votre client.

  • Le prospect « shopping »:

Le prospect « shopping » c’est celui qui a clarifié son besoin et qui est prêt à passer à l’action. Si c’est ce type de « prospect chaud » que vous devez favoriser dans votre démarche commerciale, certains ont clairement une posture qui peut vous empêcher de présenter la valeur ajoutée de votre offre.

En effet, ce client potentiel de va pas hésiter à vous mettre en concurrence avec deux ou trois prestataires. Et le plus souvent, ce n’est pas pour obtenir la meilleure prestation mais le tarif le plus bas.

Face à ce type de profil, il est important de savoir où il en est dans sa quête de devis (prise de rendez-vous, prise de décision?) Cela vous permettra de comprendre quelle est votre marge de manoeuvre. Vous pouvez aussi insister sur ses critères de choix.

  • Le prospect « j’ai le temps »:

Ce prospect vous appelle pour s’informer à propos de votre offre. Cependant, lorsque vous lui demandez pour quelle échéance il va se décider, il vous répond que ce n’est pas pressé, c’est dans « six mois » ou « un an ».

Effectivement, ce type de client potentiel n’est pas prioritaire. Vous pouvez cependant lui demander: « mais pourquoi un si long délai? » Cela vous permettra de réajuster votre discours. Bon, vous pourrez toujours lui demander s’il souhaite recevoir vos actualités…

  • Le prospect « en retard »:

Le prospect « en retard » est celui à qui vous avez donné un rendez-vous et qui:

– soit ne l’honore pas,

-soit vous n’arrivez à le joindre au bout de 20/30 minutes.

Ce qui est plutôt mauvais signe pour la suite d’une relation commerciale.

L’idée est de savoir si ce prospect n’est pas très sérieux ou a rencontré un « accident » qui l’a empêché d’être ponctuel à votre rendez-vous. Le mieux est donc tout simplement de lui poser la question à propos de sa motivation à résoudre son problème. S’il ne donne pas suite, abandonnez. Il n’est tout simplement pas prêt ou pas intéressé par ce que vous pouvez lui proposez!

  • Le prospect « trop spontané »:

Ce type de prospect vous a contacté mais vous vous rendez-compte qu’il n’a pris aucune information à votre propos ainsi que sur vos offres. Si l’on peut être méfiant par rapport à ce type de prospect, il faut savoir que certains clients peuvent agir de façon très spontanée.

On peut donc tout simplement lui demander ce qui l’a poussé à vous contacter? Cela vous donnera des indices sur ce qui l’intéresse. Pour ne pas perdre de temps à dérouler votre proposition, assurez-vous seulement qu’il appelle pour de bonnes raisons, ou mettez rapidement un terme à la discussion…

  • Le prospect « tout gratuit »:

Certains prospects pourraient juste entrer en contact avec vous pour obtenir du conseil gratuit de votre part. Soyez alors ferme et orientez-les vers votre blog ou vos informations non payantes sans aller plus loin dans la discussion.

De toute façon, ce type de prospect n’a pas l’intention de s’impliquer et fera la même chose avec vos concurrents.

  • Le prospect « qui raconte sa vie »:

Il y a certains prospects qui peuvent être dans une relation « de jeu » avec vous, et qui peuvent vous faire perdre inutilement votre temps.

C’est par exemple le cas lorsqu’un interlocuteur vous reçoit et vous fait penser qu’il est décisionnaire pour accepter votre offre, alors qu’il ne l’est pas. Ce peut être aussi le cas de personnes « qui racontent leur vie », qui ne parlent que d’elles lors d’une conversation et ne s’intéressent pas vraiment à ce que vous proposez.

Il est donc important de bien identifier le donneur d’ordre si vous travaillez plutôt en BtoB, ou de mettre rapidement fin à une discussion par rapport à un prospect qui au final n’est pas intéressé.

  • Le prospect « mystère »:

Le prospect « mystère » est celui au contraire qui ne se dévoile pas et qui ne répond pas vraiment à vos questions. Effectivement, dans ce cas, il vous est impossible de le conseiller puisque vous avez besoin d’un minimum d’informations pour pouvoir le conseiller et lui proposer une offre. Si vous n’avez pas matière à prolonger votre discussion, inutile d’insister: ce prospect n’est tout simplement pas prêt à s’engager.

  • Le prospect « qui vous éloigne de votre but »:

Il vous est déjà certainement arrivé d’avoir au bout du fil une personne qui vous demande de faire quelque chose qui n’est pas dans votre coeur de métier ou que vous ne souhaitez plus faire.

Vous avez alors le choix entre accepter cette mission même si elle est un peu spécifique – mais vous pensez que vous pouvez monter en compétences sur ce domaine, ou tout simplement refuser.

En effet, vous ne devez pas tout accepter au prétexte que vous pouvez vous sentir en « insécurité  » par manque de mission. Car chaque mission que vous n’avez pas décidé vous éloigne un peu plus de vos objectifs…

Du coup, quel pourrait être le profil idéal de vos clients?

Eh bien votre client idéal a le profil à contrario des types de prospects que vous souhaitez éviter:

  • Il ne priorise pas le tarif d’une prestation (même si c’est important) mais est plutôt sensible à la valeur ajoutée de votre offre.
  • Il accepte d’écouter votre proposition
  • Il ne vous met pas en concurrence car il a identifié que vous êtes la « bonne personne » pour l’accompagner.
  • Il compte passer à l’action rapidement, il souhaite résoudre son problème dans de courts délais.
  • Il a pris en compte le détail de votre offre et peut décider en connaissance de cause.
  • Il est responsable et accepte de prendre une décision (oui ou non) rapidement.
  • Il ne vous éloigne pas de vos objectifs mais au contraire vous permet de les concrétiser rapidement.
  • Il a une relation authentique avec vous et vous livre des informations, ce qui vous permettra de l’accompagner de la meilleure des façons possibles.

Vous souhaitez obtenir des conseils sur votre stratégie commerciale et votre prospection, pourquoi ne pas nous contacter?

Stratégie de prospection commerciale

Inscrivez-vous pour recevoir notre formation gratuite

Savoir construire une stratégie commerciale gagnante de A à Z

Apprenez à vous positionner sur votre marché, attirez des clients qualifiés, construisez une prospection commerciale gagnante

!function(){function t(t){this.element=t,this.animationId,this.start=null,this.init()}if(!window.requestAnimationFrame){var i=null;window.requestAnimationFrame=function(t,n){var e=(new Date).getTime();i||(i=e);var a=Math.max(0,16-(e-i)),o=window.setTimeout(function(){t(e+a)},a);return i=e+a,o}}t.prototype.init=function(){var t=this;this.animationId=window.requestAnimationFrame(t.triggerAnimation.bind(t))},t.prototype.reset=function(){var t=this;window.cancelAnimationFrame(t.animationId)},t.prototype.triggerAnimation=function(t){var i=this;this.start||(this.start=t);var n=t-this.start;504>n||(this.start=this.start+504),this.element.setAttribute(« transform », »rotate(« +Math.min(n/1.4,360)+ » 12 12) »);if(document.documentElement.contains(this.element))window.requestAnimationFrame(i.triggerAnimation.bind(i))};var n=document.getElementsByClassName(« nc-loop_circle-02-24 »),e=[];if(n)for(var a=0;n.length>a;a++)!function(i){e.push(new t(n[i]))}(a);document.addEventListener(« visibilitychange »,function(){« hidden »==document.visibilityState?e.forEach(function(t){t.reset()}):e.forEach(function(t){t.init()})})}();

Mettre en oeuvre sa stratégie commerciale - Autrement Conseil

52 outils pour votre stratégie commerciale

52 outils pour votre stratégie commerciale
Mettre en oeuvre sa stratégie commerciale - Autrement Conseil

Lors de mes accompagnements, de nombreux entrepreneurs me posaient la question à propos d’outils à utiliser tout au long de leur démarche commerciale et pour le développement de leur entreprise, j’ai donc décidé de mettre à leur disposition une liste de 52 outils pour organiser leur activité.

Pourquoi utiliser des outils pour organiser son activité commerciale?

On peut perdre énormément de temps dans la mise en oeuvre de sa stratégie commercial. En effet, l’une des clés d’une démarche commerciale réussie c’est la mise en place d’un processus cohérent (et j’insiste sur ce mot!) tout au long du parcourt de votre client.

Le deuxième point important est de prendre plus de temps lorsque vous êtes avec vos clients ou lorsque mettez un service pour lui qu’en dehors. Car plus vous avez du temps pour créer de la valeur en direction de votre client, plus votre offre deviendra attractive.

J’ai donc organisé ces différents outils selon différentes familles:

  1. Attirer l’attention de ses clients
  2. Détecter des opportunités
  3. Assurer ses rendez-vous
  4. Gérer sa prospection client
  5. Créer des cours en ligne
  6. Savoir organiser sa prospection
  7. Suivre son activité financière

Attention cette liste d’outils est totalement subjective et n’a aucun but d’exhaustivité. Je peux donc avoir oublié certains outils. N’hésitez pas alors de l’indiquer en commentaire

1/ATTIRER L’ATTENTION DE SES CLIENTS

L’une des grandes difficultés des entrepreneurs est de pouvoir se faire connaître auprès de ses clients. Pourquoi cette étape est-elle si importante?

Plus vous travaillez en amont pour attirer l’attention de votre client idéal, plus vous pourrez lui apporter de la valeur et le convaincre que vous êtes la bonne personne.

Ne pas mettre en place des actions pour se faire connaître va vous condamner à être mis en concurrence en permanence vis à vis de clients qui ont déjà fait leur choix et qui ne choisissent pas toujours l’offre qui créer le plus de valeurs.

Wordpress

WordPress permet à la fois de créer son site web mais également de pouvoir l’administrer. WordPress est une plateforme ouverte qui vous permet de créer à moindre un blog dynamique où vous pourrez régulièrement publier vos articles.

L’intérêt?

Chacun de vos articles sont indexés par Google, ce qui vous permet d’augmenter le nombre de visites si votre site web a également été créé à partir de WordPress.

Prospect'in

J’utilise Prospectin pour envoyer des invitations en automatique à des personnes connectée sur Linkedin. Cet outil est intéressant car ses fonctionnalités de base sont gratuites et il permet de segmenter ses contacts selon leur profil. Cela permet de mettre de l’ordre dans les contacts Linkedin et de gagner du temps

Waalaxy

C’est la même entreprise qui propose le programme Prospectin, mais en plus développé en version payante. Cette fois-ci vous pouvez créer des campagnes, des tags pour chaque contact, et même faire de l’emailing directement et sans passer par Linkedin. Cette application est intéressante si votre principal canal de prospection est Linkedin et que vous y consacrez beaucoup de temps.

Buffer

Buffer est un outils de publication de posts pour les réseaux sociaux, de poster séparément vos publications vous pouvez les envoyer à la fois par exemple à Instagram, Linkedin et Facebook. Ce qui fait gagner beaucoup de temps. Ce qui est bien avec Buffer c’est qu’avec ses fonctionnalités de base gratuites on peut déjà utiliser plusieurs réseaux sociaux et programmer à l’avance les publications.

Semrush

Semrusch est vraiment l’outils d’analyse SEO qui est incontournable pour des requêtes sur Google. Il vous permet de comprendre quelle sont les types de contenus que vous pourriez publier; Mais il ne fait pas que cela. Il peut aussi faire une analyse SEO, de backlinks ainsi qu’une analyse des mots clés de vos concurrents.

sniply

Sniply est un outils très intéressant qui vous permet de créer un lien sous forme d’appel à l’action et de le placer en bas sur vos publications de blog ou sur votre site web. Grâce à cette application vous pouvez proposer un sondage, un contenu favori, un rendez-vous. Bref, une application très intéressante à utiliser!

Sales Navigator

Pour ceux qui font exclusivement du BtoB Sales Navigator est une Application payante de Linkedin vraiment utile. Alors qu’en version gratuite les critère de recherche sont limité, avec Sales Navigator vous avez à votre disposition des recherches bien plus avancées. Vous pouvez aussi suivre certains contacts et rajouter des notes.

Google My Business

Avoir une page Google my Business est une étape vraiment indispensable pour un commerce. En effet, de plus en plus de personnes consultent Google Maps pour trouver un restaurant, un salon de coiffure ou un garage…C’est donc la meilleure façon pour un usager de trouver votre commerce et ligne et de venir vous rendre visite!

Bien sûr Google My Business fonctionne aussi pour toutes les prestations de services .

2/DETECTER DES OPPORTUNITES

Certains outils vous permettent de développer votre réseaux, de détecter de nouvelles opportunité ou de mieux cibler votre clientèle. Les outils suivants font partie de cette catégorie et vous donnent l’opportunité d’orienter vos décisions. Les outils d’emailing par exemple d’engager une conversation avec ses clients et de mieux comprendre leurs besoins.

Shapr

C’est un outil que j’ai beaucoup utilisé au lancement de mon activité pour « réseauter » et rencontrer d’autres entrepreneur. C’est un peu la version business d’un Tinder avec les mêmes fonctionnalités. Ludique et facile à utiliser cette application vous permet d’entre en contact avec des profils d’entrepreneurs qui vous intéressent.

By Path

Bypath est un programme qui utilise le big Data pour analyser de nouvelles opportunités de marché. Bypath permet de générer des leads, de faire de la prospection commerciale et de closer ses affaires. Cette solution d’intelligence commerciale est plutôt onéreuse et est plutôt destiné à des entreprises biens installées ou en développement.

Hunter.io

Hunter.io est un outil qui permet de trouver d’un clic toutes les adresses mail d’un site web ou de récupérer l’adresse email d’un contact sur Linkedin. C’est un outil simple et puissant c’est une bonne façon d’obtenir une adresse email au sein d’une entreprise. Attention par contre à son utilisation depuis la loi de protection des données RGPD. Un outils alternatif: Lusha propose le même type de fonctionnalité.Ces applications peuvent faire gagner beaucoup de temps pour contacter la bonne personne!

Mailchimp

Mailchimp est un outil d’emailing très connu car il est gratuit jusqu’à 2000 inscrits dans ses listes. Ce qui lui donne un gros avantage sur des programmes concurrents. Il est facile à prendre en main et propose de beaux design pour la création de ses emails.

ActivCampaign

ActiveCampaign est un programme d’Emailing que j’utilise depuis quelques années. Au lieu d’envoyer un email à chaque personne, il est quand même plus intéressant d’envoyer des emails groupés. ActiveCampaign est complet, peut s’intégrer à la plupart des applications du marché et rien que la version Lite à 7$ vaut déjà le détour! Si vous voulez un programme d’emailing efficace et avec de nombreuses possibilités automatisation vous êtes au bon endroit.

GetResponse

GetResponse est le pendant d’active campaign mais en plus polyvalent avec la possibilité de créer des pages de vente ou des webinaires. Je l’ai utilisé pendant un certain temps et le design des email est vraiment sympa. Par contre il possède moins de possibilités d’automatisation qu’ActivCampaign.

Drag'n survey

Drag’n survey est un questionnaire en ligne qui permet de créer un quiz ou un sondage très facilement. L’application est partagée entre trois grande rubriques: créer, diffuser, analyser. Drag’n survey est vraiment intéressant pour sonder les problématiques de ses prospects potentiels et y répondre au mieux, d’autant plus que sa version de base est gratuite!

Typeform

Typeform est une application pour créer des questionnaires, des sondages, des quizz, des formulaires de contact et même de paiement. Même si elle s’avère un peu coûte cette application est sans contexte la meilleure dans son créneau avec de beau design et des variables de conditions selon les réponses apportées. C’est un outil très efficace pour attirer de nouveaux clients!

Mailtrack

Streack for Gmail est un outil que j’ai toujours utilisé. Dans sa version gratuite il est bien pratique car il permet de suivre les échanges de mail et leur ouverture. C’est une application toute simple qui vous permet d’obtenir des notifications et d’avoir un suivi dans vos échange d’email.

3/ASSURER DES RENDEZ-VOUS

Un moment crucial d’une prospection commerciale est la prise de rendez-vous avec ses clients. Vous trouverez ici quelques outils qui vont vous permettre de gérer vos rendez-vous et aussi de les gérer par visio-conférence.

Google Agenda

Google Agenda vous devez certainement connaître. Dans le cas contraire c’est l’application Google à télécharger pour pointer tous vos rendez-vous et vos activité. Google Agenda est incontournable car il peut s’intégrer à n’importe que autre type d’application.

Calendly

Calendly est vraiment l’application incontournable pour la prise de rendez-vous. Grâce à un simple lien que vous pouvez rajouter dans un email, une personne pourra bloquer directement une date sur votre agenda. Grâce à calendly vous pouvez configurer vos disponibilités et même intégrer votre agenda à votre site web. Et en plus ses fonctionnalités de bases sont gratuites!

Zoom

Zoom est le meilleur représentant des outils de vision conférence. Si vous utilisez zoom avec un seul interlocuteur, l’outil est gratuit et vous n’avez pas de limite de temps. Pour les visio conférences en groupe il faut opter pour la version payante. Ce que j’aime particulièrement chez Zoom c’est la possibilité de partage de documents qui est intuitive. Les réunions zoom peuvent également se transformer en webinaire.

Google Meet

Le principal avantage de Google Meet est d’être gratuite et de durée illimitée avec une seule personne et jusqu’à 100 participants pour une durée d’une heure. Google Meet me paraît plus simple que Zoom. J’ai aussi remarqué que lorsque mon interlocuteur n’avait pas une bonne connexion internet Google Meet fonctionnait mieux que Zoom. A prendre en compte….

4/GERER SA PROSPECTION CLIENT

Gérer et structurer sa prospection commerciale est devenu crucial pour pouvoir atteindre un chiffre d’affaire prédictible et concrétiser ses objectifs. Je vous propose ici trois CRM (Customer Relationship Management) -mais il y en a beaucoup plus sur le marché- ainsi que des outils complémentaires aux CRM. Grâce à ces outils le suivi d’un parcours client n’aura plus de secrets pour vous!

Pipedrive

Pour la prospection Bto B si vous ne deviez garder qu’un programme de gestion de la relation client (CRM) ce serait celui-là.

Pipedrive vous permet de gérer vos prospects, vos offres, vos affaires et se connecte à votre agenda Google. Pour moi c’est le programme parfait pour effectuer un suivi commercial efficace et surtout devenir beaucoup plus productive. Pipedrive peut s’intégrer à la plupart des applications du marché (emailing, agenda, facturation…)

NoCRM

NoCRM est un logiciel en SaaS. C’est l’outil idéal pour les TPE/PME qui recherchent un outil facile à utiliser. Voici certaines de ses fonctionnalités: création rapide d’opportunités commerciales, segmentation des clients, des actions créées pour chaque lead…Le tarif est très intéressant avec un kit de départ de 10€!

Agile CRM

Agile CRM est un outils CRM qui vous aide à gérer toute vote stratégie commerciale et marketing. Gestion des contacts, des rendez-vous, création de pages de vente, emailing, envoi de SMS, intégration avec les autres applications, Agile CRM peut être votre application principale à un tarif très acceptable (il existe une version d’entrée gratuite).

Funnelitycs

Comment définir Funnelytics? C’est une plateforme visuelle qui vous permet de planifier vos actions commerciales et la relation de chacune des actions entre elles. Vous pouvez déjà utiliser la version gratuite pour visualiser toutes les étapes de votre démarches commerciale. Vous pouvez acheter en ligne des modèles de tunnels de vente les plus fréquents.

VideoAsk

Videoask est un nouveau genre d’application de captation client créé par Typeform. Le gros avantage de Vidéoask? Cette application encourage l’intéraction avec ses prospect puisque vous pouvez commuquer par vidéos interposées. Vous pouvez également proposer des vidéos selon les problématiques de vos clients. Rien de plus facile et d’intuitif pour poster une vidéo et parler à son audience!

PandaDoc

PandaDoc est un programme très polyvalent qui permet de créer une proposition commerciale et d’effectuer son suivi par signature électronique. Il permet aussi de créer des listes de prix et des formulaires. En termes de productivité c’est un excellent outil pour vous faire gagner du temps et mieux gérer votre prospection commerciale.

DocuSign

C’est l’un des meilleurs programmes pour la signature électronique. Vous téléchargez vos documents, vous rajoutez les champs que vous souhaitez pour la signature, et vous envoyez les documents à votre destinataire pour les signer.

En plus d’un gain de temps, la signature électronique permet de démontrer le professionnalisme de votre processus auprès de vos clients.

Hellosign

Hellosign est le pendant de Docusign et possède à peu près les mêmes fonctionnalités. Vous pouvez suivre si votre interlocuteur à ouvert le document de signature. Comme docusign, les signatures électroniques sont certifiées avec un justificatif à l’appui.

Zendesk

Zendesk fournit une solution de service client complète qui s’avère être un très bon outils de fidélisation. Grâce à cette application vos clients peuvent vous joindre à n’importe quel moment. Vous pouvez personnaliser cette assistance selon les spécificités de votre entreprise.

Goodbarber

Et si je vous disais que vous pouvez créer vous-même votre propre application mobile sans codage! Eh oui avec Goodbarber c’est possible.

Une application très intéressante pour un commerce avec son option shopping, mais aussi une application de gestion de contenus. En bref, vous avez l’opportunité de créer une expérience client unique pour vos usagers!

5/CREER DES COURS EN LIGNE

Pour de nombreuses activités il devient intéressant de vendre son savoir et ses connaissances en ligne sous forme de formations ou d’ateliers. L’avantage de ce canal de vente c’est qu’une fois que vous avez mis en place ce type de formations vous pouvez obtenir des revenus supplémentaires avec du 100% en distantiel et asynchrone.

Podia

C’est Podia que j’utilise pour créer mes cours en ligne depuis plusieurs années. Alors que créer des cours en ligne peut paraître à première vue compliqué, il est assez facile de créer ses formations en ligne avec Podia. Ce que j’aime chez Podia: la facilité d’utilisation, le design, la possibilité de paiement en plusieurs fois, les coupons de réduction…

LearningBox

Les fonctionnalités de learningbox sont très étendues puisqu’il propose plus de 20 intouls intégrés parmi lesquels: création de formations en ligne, tunnels de vente, site web, blog, conférences, emailing.

Au final, Learningbox est une application tout en un particulièrement complète mais qui peut aussi à première vue paraître coûteuse (tarification selon le nombre de formations).

Kajabi

Kajabi est un programme de création de cours en ligne qui peut paraître onéreux mais qui est un outils tout en un qui réunit la plupart des outils marketing: emaling, cours en ligne, site web, paiements en ligne, tunnel de vente, webinaire.

Ce peut être le bon outils marketing si vous avez une vision claire de votre stratégie marketing et de vos besoins.

Camtasia

Camtasia est un outils puissant pour l’enregistrement l’enregistrement d’écran et le montage vidéo. Il permet de monter simplement ses formations en ligne de nombreux outils à votre disposition.

Pour le montage vidéo il existe des applications intuitives comme Wondershare Filmora ou Adobe Premiere Pro pour ceux qui sont plus exigeants et veulent vraiment approfondir leurs compétences.

Fomo

Fomo est une application complémentaire à des cours en ligne mais aussi à des pages de vente. Quelle est son utilité? Eh bien Fomo joue le rôle de rôle sociale, c’est à dire que toutes les personnes qui ont déjà acheté un servie vont défiler sous la forme d’un bandeau. FOMO veut dire exactement Fear Of Missing Out, soit la peur de rater quelque chose. Ne pas passer à côté de votre service: c’est ce que propose Fomo. C’est simple et très efficace!

Deadlinefunnel

Deadlinefunel crée un sentiment d’urgence auprès de vos usagers en ajoutant un compte à rebours, que ce soit pour une formation en ligne ou une page de site web. Non seulement, un usager est encouragé à passer à l’action mais vous pouvez créer une campagne que vous pouvez suivre à travers un tunnel de vente.

6/SAVOIR ORGANISER SA PROSPECTION

Comme tout entrepreneur, nous cherchons à gagner du temps et être plus productifs. Il existe aujourd’hui un très grand nombre d’applications qui vous permettent d’organiser votre temps et de le gérer plus efficacement.

Voici quelques outils qui vous permettront de booster votre productivité.

Trello

Trello est outil qui permet d’organiser ses informations et de les hiérarchiser. En tant qu’entrepreneur, face à l’afflux d’information, il peut être important de faire du tri et de classer ce qui est important ou urgent.

J’utilise Trello pour noter et organiser toutes les informations pour mon agenda, rédiger un article, construire une nouvelle offre, travailler sur des supports commerciaux. Bref c’est un outils très polyvalent!

Pocket

C’est une application que j’utilise régulièrement pour sauvegarder des articles de blog ou des liens internet. Je peux donc taguer les information selon leur thématique et les retrouver facilement. A tout moment ce sont des articles que je pourrai utiliser ou partager.

Airtable

Comme son nom l’indique Airtable prendre la forme de tableaux que l’on peut paramétrer à son goût et selon ses besoins. Au lieu de faire des tableau excel que vous allez oublier dans un dossier, pourquoi ne pas utiliser Airtable, d’autant plus que ces tableaux peuvent être partagés avec d’autres collaborateurs. Vous pouvez utiliser Airtable pour créer votre fichier client, établir un suivi d’actions commerciale, effectuer un suivi de personnes accompagnées en formation.

Asana

Asana propose les mêmes types de fonctionnalités que Trello. Il possède également une véritable dimension projet. C’est donc un véritable outil collaboratif pour un travail en équipe. Il permettra de gérer et d’envoyer des demandes de travail au même endroit.

Simple mind

Il existe de nombreux outils de carte mentale sur le marché, et si vous avez un Mac vous pouvez utiliser Mindnode.

Simplemind vous permet de créer des cartes mentales avec de nombreuses fonctionnalités. Quelquefois fois pour clarifier une idée ou donner une explication, il est plus facile de passer par quelque chose de visuel. J’utilise les cartes mentales pour créer des supports de formation et aussi lors de mes accompagnements lorsque je pense que cela est nécessaire.

Zapier

Connaissez-vous Zapier? Cette application permet de synchroniser deux applications entre elles sans avoir besoin d’avoir des connaissances en codage. Elle vous donne l’occasion de gagner du temps dans des micro-tâche d’automatisation telles que l’envoi d’un email, l’intégration des coordonnées d’un client, etc…

Canva

Vous souhaitez obtenir des modèles de présentation pour vos posts sur les réseaux sociaux, pour rédiger un article, créer un flyer, un logo, une présentation. Pourquoi ne pas utiliser Canva? Canva est un outil de présentation de visuel très complet et gratuit! Ce qui est intéressant c’est qu’une fois que vous avez crée votre publication vous pouvez la partager directement sur les réseaux sociaux.

Adobe Spark

Adobe Spark, est une application de création visuelle mais tournée vers les mobiles; Sur votre mobile vous pouvez donc créer toutes sortes de présentation puis les partager sur les réseaux sociaux. Les modèles sont sympa et s’adaptent

Unplash

Souvent, on peut se demander où trouver des images pour ses publications d’articles ou ses posts. Unplash est surtout orienté photographies et surtout de nombreuses photos sont d’accès gratuit.

Freepik

Freepik

Freepik est une banque d’images assez importante axes vers les images vectorielles. De la même façon qu’Unplash il est possible d’utiliser gratuitement des images libres de droit.

IA Writer

IA Writer est un éditeur de texte minimaliste qui vous permet de vous concentrer sur ce que vous écrivez. Cette application conviendra parfaitement à ceux qui prennent souvent des notes. Ce que j’aime dans cette application: à partir d’un hashtag on peut catégoriser ses notes et donc les retrouver très facilement. C’est aussi un bon outils pour se concentrer dans l’écriture d’un article.

On retrouve le même type d’application avec Typora.

Brain.fm

Brain.fm est une application pour vous aider à vous concentrer par la musique et à booster votre productivité. Brain propose une musique conçue par une intelligence artificielle. Si vous avez du mal à vous concentrer dans votre travail, c’est l’application qu’il vous faut. Tide.fm est une bonne alternative avec des musiques de méditation et de sons du quotidien.

7/SUIVRE SON ACTIVITE FINANCIERE

La gestion de sa prospection commerciale ne va pas sans un suivi précis de son activité financière. Il s’agit donc de trouver la bonne combinaison entre un CRM de gestion commercial et un outil de devis facture et pilotage financier de son entreprise.

Les trois programmes que je vous propose ici (liste non exhaustive!) devraient répondre à la plupart des besoins des entrepreneurs!

Henrri

Lorsque l’on démarre son activité et que l’on a pas encore trop de client on n’a peut-être pas envie d’investir dans un programme de facturation et devis.

Henrri est un programme (gratuit) qui édite pour vous vos devis et vos factures, faire un état de lieu de votre activité financière et peut même effectuer des relances automatiques d’impayés pour vous. C’est un bon outils pour les entrepreneurs et les entrepreneurs qui viennent de démarrer.

Quickbooks

Quickbooks est un programme de suivi de vos états financier plus complet et plus approfondi. Il gère vos factures, devis mais également vous permet de gérer votre trésorerie prévisionnelle sur plusieurs mois. Quickbooks s’intègre surtout à la plupart des applications du marché (CRM, emaling…)

Axonaut

Axonaut est un programme multifonction qui vous permet de passer de la prospection commerciale à la gestion de factures et devis ou la gestion de sa trésorerie. Le programme propose d’obtenir les données essentielles pour contrôler la trésorerie de son entreprise.

Ce tout en un: CRM, devis&facture, pilotage et comptabilité peut vous intéresser!

POUR CONCLURE

Une fois de plus cette liste d’outils n’a pas pour objectif d’être exhaustive. Par contre, il est indéniable qu’organiser et structurer votre démarche commerciale va vous permettre de franchir un cap.

Vous l’avez compris, la clé du succès d’avoir la maîtrise de toutes les étapes de sa prospection commerciale. C’est de cette façon que vous pourrez commencer à obtenir plus de clients et surtout un chiffre d’affaires prédictible!

Vous utilisez d’autres types d’outils? N’hésitez pas à les partager en commentaire.

www.autrementconseil.com

Calendly.initBadgeWidget({ url: ‘https://calendly.com/autrementconseil/entretien-decouverte’, text: ‘Obtenir un rendez-vous gratuit’, color: ‘#e7763b’, textColor: ‘#ffffff’, branding: true });

Dites-nous en quoi nous pouvons vous aider ?


!function(){function t(t){this.element=t,this.animationId,this.start=null,this.init()}if(!window.requestAnimationFrame){var i=null;window.requestAnimationFrame=function(t,n){var e=(new Date).getTime();i||(i=e);var a=Math.max(0,16-(e-i)),o=window.setTimeout(function(){t(e+a)},a);return i=e+a,o}}t.prototype.init=function(){var t=this;this.animationId=window.requestAnimationFrame(t.triggerAnimation.bind(t))},t.prototype.reset=function(){var t=this;window.cancelAnimationFrame(t.animationId)},t.prototype.triggerAnimation=function(t){var i=this;this.start||(this.start=t);var n=t-this.start;504>n||(this.start=this.start+504),this.element.setAttribute(« transform », »rotate(« +Math.min(n/1.4,360)+ » 12 12) »);if(document.documentElement.contains(this.element))window.requestAnimationFrame(i.triggerAnimation.bind(i))};var n=document.getElementsByClassName(« nc-loop_circle-02-24 »),e=[];if(n)for(var a=0;n.length>a;a++)!function(i){e.push(new t(n[i]))}(a);document.addEventListener(« visibilitychange »,function(){« hidden »==document.visibilityState?e.forEach(function(t){t.reset()}):e.forEach(function(t){t.init()})})}();
www.autrementconseil.com

Calendly.initBadgeWidget({ url: ‘https://calendly.com/autrementconseil/entretien-decouverte’, text: ‘Obtenir un rendez-vous gratuit’, color: ‘#e7763b’, textColor: ‘#ffffff’, branding: true });

Dites-nous en quoi nous pouvons vous aider ?


!function(){function t(t){this.element=t,this.animationId,this.start=null,this.init()}if(!window.requestAnimationFrame){var i=null;window.requestAnimationFrame=function(t,n){var e=(new Date).getTime();i||(i=e);var a=Math.max(0,16-(e-i)),o=window.setTimeout(function(){t(e+a)},a);return i=e+a,o}}t.prototype.init=function(){var t=this;this.animationId=window.requestAnimationFrame(t.triggerAnimation.bind(t))},t.prototype.reset=function(){var t=this;window.cancelAnimationFrame(t.animationId)},t.prototype.triggerAnimation=function(t){var i=this;this.start||(this.start=t);var n=t-this.start;504>n||(this.start=this.start+504),this.element.setAttribute(« transform », »rotate(« +Math.min(n/1.4,360)+ » 12 12) »);if(document.documentElement.contains(this.element))window.requestAnimationFrame(i.triggerAnimation.bind(i))};var n=document.getElementsByClassName(« nc-loop_circle-02-24 »),e=[];if(n)for(var a=0;n.length>a;a++)!function(i){e.push(new t(n[i]))}(a);document.addEventListener(« visibilitychange »,function(){« hidden »==document.visibilityState?e.forEach(function(t){t.reset()}):e.forEach(function(t){t.init()})})}();
www.autrementconseil.com

Calendly.initBadgeWidget({ url: ‘https://calendly.com/autrementconseil/entretien-decouverte’, text: ‘Obtenir un rendez-vous gratuit’, color: ‘#e7763b’, textColor: ‘#ffffff’, branding: true });

Dites-nous en quoi nous pouvons vous aider ?


!function(){function t(t){this.element=t,this.animationId,this.start=null,this.init()}if(!window.requestAnimationFrame){var i=null;window.requestAnimationFrame=function(t,n){var e=(new Date).getTime();i||(i=e);var a=Math.max(0,16-(e-i)),o=window.setTimeout(function(){t(e+a)},a);return i=e+a,o}}t.prototype.init=function(){var t=this;this.animationId=window.requestAnimationFrame(t.triggerAnimation.bind(t))},t.prototype.reset=function(){var t=this;window.cancelAnimationFrame(t.animationId)},t.prototype.triggerAnimation=function(t){var i=this;this.start||(this.start=t);var n=t-this.start;504>n||(this.start=this.start+504),this.element.setAttribute(« transform », »rotate(« +Math.min(n/1.4,360)+ » 12 12) »);if(document.documentElement.contains(this.element))window.requestAnimationFrame(i.triggerAnimation.bind(i))};var n=document.getElementsByClassName(« nc-loop_circle-02-24 »),e=[];if(n)for(var a=0;n.length>a;a++)!function(i){e.push(new t(n[i]))}(a);document.addEventListener(« visibilitychange »,function(){« hidden »==document.visibilityState?e.forEach(function(t){t.reset()}):e.forEach(function(t){t.init()})})}();

Vous souhaitez être accompagné dans la mise en place de votre stratégie commerciale? N’hésitez pas à nous contacter.

Stratégie de prospection commerciale

Inscrivez-vous pour recevoir notre formation gratuite

Savoir construire une stratégie commerciale gagnante de A à Z

Apprenez à vous positionner sur votre marché, attirez des clients qualifiés, construisez une prospection commerciale gagnante

!function(){function t(t){this.element=t,this.animationId,this.start=null,this.init()}if(!window.requestAnimationFrame){var i=null;window.requestAnimationFrame=function(t,n){var e=(new Date).getTime();i||(i=e);var a=Math.max(0,16-(e-i)),o=window.setTimeout(function(){t(e+a)},a);return i=e+a,o}}t.prototype.init=function(){var t=this;this.animationId=window.requestAnimationFrame(t.triggerAnimation.bind(t))},t.prototype.reset=function(){var t=this;window.cancelAnimationFrame(t.animationId)},t.prototype.triggerAnimation=function(t){var i=this;this.start||(this.start=t);var n=t-this.start;504>n||(this.start=this.start+504),this.element.setAttribute(« transform », »rotate(« +Math.min(n/1.4,360)+ » 12 12) »);if(document.documentElement.contains(this.element))window.requestAnimationFrame(i.triggerAnimation.bind(i))};var n=document.getElementsByClassName(« nc-loop_circle-02-24 »),e=[];if(n)for(var a=0;n.length>a;a++)!function(i){e.push(new t(n[i]))}(a);document.addEventListener(« visibilitychange »,function(){« hidden »==document.visibilityState?e.forEach(function(t){t.reset()}):e.forEach(function(t){t.init()})})}();

Les soft Skills des entrepreneurs

8 soft skills d’entrepreneur

8 soft skills d’entrepreneur
Les soft Skills des entrepreneurs

On parle souvent de soft skills par rapport à une reconversion professionnelle ou une recherche d’emploi. Mais jamais par rapport à l’entrepreneuriat.

Pourtant, les premières compétences que l’on doit acquérir lorsque l’on veut développer son entreprise, ce sont des aptitudes entrepreneuriales.

Au-délà de son cœur de métier (être thérapeute, plombier, développeur full stack), il y a un premier niveau d’aptitudes entrepreneuriales qui sont rattachée aux thématiques, et qui sont les suivantes :

  • Comment gérer financièrement une entreprise ?
  • De quelle façon s’organiser ?
  • Comment se faire connaître ?
  • De quelle façon commercialiser ses offres ?

Si ces aptitudes entrepreneuriales sont importantes, et même indispensables. Il y a d’autres aptitudes encore plus incontournables qui sont rattachées à des soft skills. Et c’est de ces aptitudes dont on va parler ici ensemble: 8 soft skills d’entrepreneur pour développer son activité.

Pourquoi les soft skills entrepreneuriaux doivent être pris en compte par chaque chef d’entreprise ?

  • Les soft skills vous aident à réaliser vos objectifs
  • Ils vous permettent de surmonter les difficultés que vous rencontrez, même celles qui paraissent infranchissables
  • Ces soft skills vous donnent la possibilité de sortir de votre zone de confort et d’appréhender vos problèmes avec de nouvelles perspectives
  • La plupart des entrepreneurs qui ont réussi détenaient la majorité de ces soft skills, ce n’est donc pas par hasard si les chefs d’entreprises qui accèdent à un certain niveau de réussite possèdent ces soft skills.

Voici donc 8 soft skills que doit posséder un entrepreneur :

(Liste non exhaustive !)

LA DETERMINATION :

Etre déterminé c’est d’abord être persévérant dans ses efforts répétés pour résoudre une problématique.

Souvent pour un entrepreneur le seul critère qui convient pour abandonner une piste c’est l’échec. Mais l’échec au contraire fait partie d’un apprentissage. On peut imaginer qu’un sportif de haut niveau ne va pas réussir du premier coup le bon geste. Il va répéter ce geste à plusieurs réprises jusqu’à avoir trouvé le bon ajustement.

Au lieu de cela beaucoup d’entrepreneurs abandonnent au premier échec, car ils se focalisent sur un résultat à court terme alors que l’idée est de se focaliser sur la façon de réajuster ses actions pour parvenir au succès dans le long termes.

On ne parvient à dépasser les choses que si on se force à le faire. Pour cela, il faut se mettre dans un état de détermination, et même je dirais d’engagement. C’est quoi l’engagement? c’est d’abord un engagement envers soi-même à faire les choses et à ne pas accepter la défaite.

D’après vous, quel est le contraire de l’engagement ? C’est la frustration et la déception. Ainsi, être déterminé c’est exclure toute autre possibilité que celle d’agir. C’est prendre les mesures qui s’impose et dépasser ses peurs.

LA SOUPLESSE

Souvent, l’on ne réalise pas ses objectifs car l’on manque de souplesse. On voudrait forcer les choses et tordre la réalité à sa façon, mais cela ne fonctionne pas.

Cette capacité de modifier sa façon d’aborder les choses est l’un des soft skills les plus précieux qui soit.

En fait, on est souvent pris par le biais cognitif suivant: c’est-à-dire que si l’on n’y arrive pas, il faut donc faire toujours plus de la même chose.

Pourtant être souple avec la réalité, c’est plutôt de prendre du recul et réadapter ses propres règles selon les circonstances. Pourquoi continuer à faire quelque chose qui ne fonctionne pas ?

Si vous regardez bien les grands sportifs ou le témoignage d’entrepreneurs à succès c’est parce qu’ils réévaluent leur propre façon de concevoir un problème qu’ils trouvent au final une alternative qui n’avait pas été encore éprouvée.

Effectivement, on peut tous perdre le contrôle à un moment ou à un autre d’une situation, mais l’art de la souplesse est bien de savoir contourner les problèmes avec efficacité.

LA CONTRIBUTION

Souvent, lorsque je demande aux entrepreneurs ce qu’ils désirent obtenir grâce à leur projet d’entreprise ils me parlent bien sûr de leurs objectifs personnels.

Si le premier but est bien de satisfaire ses besoins, de protéger sa famille ou d’obtenir une meilleure rémunération, le deuxième but que vous devez donner à votre entreprise est celui de contribuer à améliorer la vie des autres, de quelle façon impacter la vie des autres, comment faire en sorte que mes clients obtiennent plus grâce à mes services.

Vous pourriez, à chaque jour de votre vie d’entrepreneur, vous demander ce que vous pouvez partager avec les autres, vos parties prenantes, vos fournisseurs, vos partenaires, vos clients.

Vous verrez alors que vos relations changeront et que vos affaires ne s’en porteront que mieux!

A contrario, vous n’apportez rien à vos clients si vous lui apportez quelque chose à votre détriment, c’est-à-dire que vous n’en tirez aucun bénéfice pour vous même. La raison d’être de la contribution et du partage est d’être mutuels. Ne pas écouter ses propres besoins ne permet en aucun cas de faire circuler cette énergie positive.

Non, intégrez ce soft skill pour apprendre à transformer votre propre vie en même temps que celle des autres. Et posez-vous cette question de façon lancinante et avec passion : que dois-je faire pour transformer ma vie et celle des autres.

LA VITALITE

On pourrait parler de vitalité ou de l’état d’esprit de la vitalité.

Comment vous-êtes-vous senti aujourd’hui, vous sentiez-vous fatigué ? Etiez-vous stressé ? Etes-vous surmené ? Pour résumer, ne pensez-vous pas que votre énergie impacte fortement sur votre façon de régler vos problèmes ?

Effectivement, l’etat d’esprit de la vitalité est un soft skill incontournable. Aussi faite attention dès maintenant à la façon dont vous respirez car cela pourrait avoir un impact sur votre business.

Ainsi commencez à analyser ce qui vous fait perdre de l’énergie, et ce qui vous en donne plus.

Contrairement au sens commun, ce n’est pas en restant assis dans un fauteuil que l’on récupère de l’énergie mais en dépensant de l’énergie.

Prenez bien conscience de cela, et vous verrez que vous serez plus à même de résoudre vos problèmes quotidiens d’entrepreneur.

L’ASSURANCE

Combien de personnes n’ont pas confiance, ou pas assez confiance en elles ?

Souvent l’on n’est pas confiant parce que l’on ne maîtrise pas les choses.

Regardons le problème à l’envers : c’est justement au moment où l’on ne maîtrise pas les chose qu’il faut alors apprendre à avoir confiance.

L’assurance est comme un muscle, il faut l’exercer chaque jour. Au moment X où je vous parle vous pouvez ne pas être assuré, face à une situation vous pouvez avoir le sentiment de perdre vos moyens, pourtant à cet instant vous pouvez dégager de l’assurance.

Encore une fois, tout ceci est une question d’état d’esprit.

N’est-il pas plus intéressant de ressentir de l’assurance plutôt que de la peur? C’est à vous de décider. La plupart des gens se privent d’agir parce qu’ils ont peur. Mais se mettre dans un état de certitude, c’est se donner la possibilité de réaliser des choses que vous pensiez impossibles jusque-là.

Enfin, ce que vous avez déjà fait une fois vous pouvez le reproduire plusieurs fois. Lorsque vous êtes confronté à un moment difficile, rappelez-vous donc des moments où vous étiez en pleine confiance.

LA VISION

Quels objectifs souhaitez-vous atteindre avec votre entreprise? Quelle est votre vision? Ou souhaitez-vous vous diriger ?

Beaucoup d’entrepreneurs ne se donnent pas d’objectifs ou ces objectifs ne sont pas affirmés et structurés. Ils ne peuvent donc ni mesurer leur marche en avant, ni atteindre ces objectifs puisque ne se sont rien fixés ?

Posséder une vision est l’un des soft skills les plus importants qui soit. Il s’agit d’acter méticuleusement votre progression vers un objectif. Si l’on ne mesure pas ses actions, eh bien l’on ne sait pas si l’on a avancé!

La vision est bien sûr rattachée à votre propre ambition. L’ambition c’est comme l’argent, dans notre société, il est souvent malvenu d’en parler.

Pourtant parlons d’ambition, de votre ambition : la façon dont vous concevez le succès de votre entreprise, c’est la façon dont vous atteindrez vos objectifs.

Et c’est bien cette notion de vision qui peut changer les choses. C’est pour cela qu’entre deux projets d’entreprise qui semblait de prime abord similaires, le premier entrepreneur va se dire qu’il lui suffit de créer son propre emploi pour atteindre son objectif, quand le deuxième créée des centaines d’agences en France en deux ans.

Morale de l’histoire: c’est selon votre vision que vous dirigez et donnez le cap à votre votre entreprise.

L’INTELLIGENCE EMOTIONNELLE

Dans une journée on peut être traversé par des dizaines d’émotions, et passer de la tristesse à la joie la plus intense.

Prendre conscience de cela c’est déjà le premier pas. Car si l’on ne sait pas maîtriser ses émotions on peut bien souvent être traversé de pensées négatives.

Mais qu’est-ce qu’ont à faire ici les pensées négative me direz-vous? Eh bien, la façon dont vous décidez est rattachée à la façon dont vous gérer vos émotions.

L’intelligence émotionnelle, c’est donc apprendre à ne plus se concentrer sur les choses négatives. Mais à focaliser plutôt son attention sur les solutions et non sur les ennuis.

De cette façon vous pourrez orienter votre attention vers les solutions, et vous pourrez alors avoir des émotions plus dynamisantes. C’est certainement cela qui vous permettra de trouver de nouvelles alternatives et de nouvelles solutions avec succès.

LA DISCIPLINE :

C’est souvent parce que l’on ne se discipline pas assez que l’on l’on rencontre des difficultés à atteindre ses objectifs.

Je me rappelle d’une cheffe d’entreprise aujourd’hui reconnue qui s’appelle Margaux Klein. Lors d’une conférence elle expliquait qu’avec une dizaine d’autres personnes elle avait pu obtenir les conseils les plus précieux d’entrepreneurs les plus éminents pour développer avec succès son entreprise. Mais que pour cela il fallait passer par de nombreux obstacles. Eh bien la plupart des participants avaient abandonné.

Il ne suffit donc pas d’avoir les clés ou la bonne stratégie, il faut aussi dresser les règles et la discipline qui va avec pour atteindre ses buts.

Pour cela, il s’agit de prendre le contrôle de son temps, de ne pas s’éparpiller et de rester concentré. Il faut créer sa propre discipline, celle qui vous convient et que vous prendrez plaisir à suivre.

De nombreuses personnes ne concrétisent pas ce qu’elles veulent car elles dévient en chemin ou s’arrêtent tout simplement. Ou perçoivent d’autres « objets brillants », de nouvelles opportunités qui les font changer de stratégie, de plan, d’action à plusieurs reprises.

La discipline est donc à la fois dans la force de répétition d’une routine gagnante mais aussi dans la régularité de ses actions.

Stratégie de prospection commerciale

Inscrivez-vous pour recevoir notre formation gratuite

Savoir construire une stratégie commerciale gagnante de A à Z

Apprenez à vous positionner sur votre marché, attirez des clients qualifiés, construisez une prospection commerciale gagnante

!function(){function t(t){this.element=t,this.animationId,this.start=null,this.init()}if(!window.requestAnimationFrame){var i=null;window.requestAnimationFrame=function(t,n){var e=(new Date).getTime();i||(i=e);var a=Math.max(0,16-(e-i)),o=window.setTimeout(function(){t(e+a)},a);return i=e+a,o}}t.prototype.init=function(){var t=this;this.animationId=window.requestAnimationFrame(t.triggerAnimation.bind(t))},t.prototype.reset=function(){var t=this;window.cancelAnimationFrame(t.animationId)},t.prototype.triggerAnimation=function(t){var i=this;this.start||(this.start=t);var n=t-this.start;504>n||(this.start=this.start+504),this.element.setAttribute(« transform », »rotate(« +Math.min(n/1.4,360)+ » 12 12) »);if(document.documentElement.contains(this.element))window.requestAnimationFrame(i.triggerAnimation.bind(i))};var n=document.getElementsByClassName(« nc-loop_circle-02-24 »),e=[];if(n)for(var a=0;n.length>a;a++)!function(i){e.push(new t(n[i]))}(a);document.addEventListener(« visibilitychange »,function(){« hidden »==document.visibilityState?e.forEach(function(t){t.reset()}):e.forEach(function(t){t.init()})})}();

Je vous aide à trouver des clients - Autrement conseil

Je vous aide à trouver des clients. Ah bon!

Je vous aide à trouver des clients. Ah bon!
Je vous aide à trouver des clients - Autrement conseil

On vous dit que l’on va vous aider à « trouver des clients ».

Mais un client, est-ce que ça se trouve?

On vous parle de techniques de prospection, d’automatisation, de tunnel de vente. Oui tout cela tout est important.

Mais beaucoup de commerciaux et d’entrepreneurs se trompent en pensant qu’il faut juste apposer un numéro pour « trouver un client.

« Evidemment un client n’est pas une chose inerte, ce n’est pas un objet ni une valeur. On ne va pas la pêche au client comme on va cultiver ses légumes dans le potager…

En disant cela, je veux juste vous montrer que les mots que l’on emploie sont importants car ils montrent quelle est notre posture et votre perception des choses.

Alors prenez soin de réfléchir aux mots que vous employez.

Effectivement, vu cette perception comment peut-on aimer vendre, et proposer ses services. Du coup on joue un rôle , on se perd dans ses scripts (N°34, c’est cela?) et l’on oublie l’essentiel. Pourquoi tant d’entrepreneurs ont du mal avec la vente. Parce leur perception est fondée sur un malentendu.

La relation client est d’abord UNE CONVERSATION qui peut être captivante en essayant de trouver un intérêt mutuel avec son client.

« Nous survivons tous en vendant un produit, un service, ou une compétence. Pourtant, chaque vente se heurte à 5 obstacles : pas besoin, pas d’argent, pas maintenant, pas envie, pas confiance. Si la confiance n’est pas là, oubliez les 4 autres obstacles : vous êtes cuits ! » Alexander Green.

Effectivement, tout part d’une relation de confiance entre deux êtres humains qui s’accordent sur leur besoins réciproques.Il s’agit d’une relation d’intérêt mutuel gagnant-gagnant où j’accomplis la promesse de mon offre mais où également je ne dévalorise pas mon service (proposer un prix trop bas par peur de ne pas trouver de client…).

Voici ma définition de la relation commerciale: 

accompagner votre client pour lui permettre de faire les meilleurs choix possibles.

Et pour développer une relation de confiance, il s’agit de prendre en compte trois points essentiels:

  • Votre client recherche une solution à son problème
  • Il prend un risque en achetant
  • Il recherche une preuve pour comprendre si vous êtes la bonne personne pour passer à l’action

En fait le problème de la vente, c’est le problème de l’ETRE et de l’AVOIR.

En tant qu’entrepreneur, j’ai besoin de développer mon chiffre d’affaires et d’obtenir des revenus corrects (l’AVOIR)

Et je voudrais aussi être aligné avec mes valeurs et mes objectifs de vie (l’ETRE)

Et l’idée c’est que votre client recherche la même chose que vous!

Obtenir des résultats (l’AVOIR) et s’épanouir personnellement (l’ETRE).

Souvent je vois des entrepreneurs qui se perdent dans des opportunités de marché seulement pour augmenter leur revenu.

Tandis que d’autres ne vivent pas de leur activité par peur d’être plus ambitieux et parce qu’ils ont une relation conflictuelle avec l’argent.

On peut avoir un objectif à 5 ou 6 chiffres de chiffres d’affaires et en même pouvoir allier l’être et l’avoir en apportant le maximum de valeurs à ses clients, tout en étant épanoui autant personnellement que professionnellement.

C’est une question d’état d’esprit.

Je vous suggère de faire un petit exercice:

Notez les 5 avantages de votre offres qui apportent le plus de valeur à vos clients,

Notez les 5 éléments que vous mettez en place pour créer le plus de confiance avec vos clients.

A bientôt!

Stratégie de prospection commerciale

Inscrivez-vous pour recevoir notre formation gratuite

Savoir construire une stratégie commerciale gagnante de A à Z

Apprenez à vous positionner sur votre marché, attirez des clients qualifiés, construisez une prospection commerciale gagnante

!function(){function t(t){this.element=t,this.animationId,this.start=null,this.init()}if(!window.requestAnimationFrame){var i=null;window.requestAnimationFrame=function(t,n){var e=(new Date).getTime();i||(i=e);var a=Math.max(0,16-(e-i)),o=window.setTimeout(function(){t(e+a)},a);return i=e+a,o}}t.prototype.init=function(){var t=this;this.animationId=window.requestAnimationFrame(t.triggerAnimation.bind(t))},t.prototype.reset=function(){var t=this;window.cancelAnimationFrame(t.animationId)},t.prototype.triggerAnimation=function(t){var i=this;this.start||(this.start=t);var n=t-this.start;504>n||(this.start=this.start+504),this.element.setAttribute(« transform », »rotate(« +Math.min(n/1.4,360)+ » 12 12) »);if(document.documentElement.contains(this.element))window.requestAnimationFrame(i.triggerAnimation.bind(i))};var n=document.getElementsByClassName(« nc-loop_circle-02-24 »),e=[];if(n)for(var a=0;n.length>a;a++)!function(i){e.push(new t(n[i]))}(a);document.addEventListener(« visibilitychange »,function(){« hidden »==document.visibilityState?e.forEach(function(t){t.reset()}):e.forEach(function(t){t.init()})})}();

Retour en haut