FAITES PARTIE DE CEUX QUI ONT REUSSI
Réussir le lancement de son entreprise. Autrementconseil.com

FAITES PARTIE DE CEUX QUI ONT REUSSI

Réussir le lancement de son entreprise. Autrementconseil.com
Réussir le lancement de son entreprise. Autrementconseil.com

5 points incontournables pour lancer votre entreprise

On peut aujourd’hui lancer très facilement son entreprise. Il suffit de déclarer en ligne sa micro entreprise en 5 minutes chrono. Mais si on devait imaginer une métaphore à propos de la création d’entreprise, il s’agirait plus de parler d’un long marathon plutôt qu’un sprint sur 100 mètres. Ça c’est important de le comprendre.

Alors quels sont les points immanquables pour réussir sa création d’entreprise? Comment se préparer au mieux? Qu’est-ce qui va faire la différence entre deux entrepreneurs qui ont un projet identique? On vous répond de suite en 5 points d’étape essentiels.

1/Votre offre correspond-t-elle à un besoin réel?

Beaucoup de porteurs de projet ont une idée plus ou moins claire de ce qu’ils veulent vendre. Par contre, ils ne se sont pas demandés à quel type de besoin ils répondaient. Cette question est pourtant essentielle. Vous avez certainement réfléchi pendant des heures au type d’offre que vous alliez proposer, vous l’avez construite, vous l’avez peaufinée et pourtant, cela ne sera pas un gage de réussite.

Si vous souhaitez réussir, partez d’un besoin profond, et faites une étude de marché aboutie pour comprendre quels sont les besoins et les façons de répondre à ces besoins qui pourraient être améliorées selon vous. Beaucoup de créateurs d’entreprise bâclent complètement l’étape de l’étude de marché car ils n’ont pas compris à quoi cela pouvait leur servir. L’étude de votre environnement est primordiale. Identifier les problématiques que peuvent rencontrer vos futurs clients, c’est cela qui est essentiel.

La plupart des projet d’entreprise ne fonctionnent pas car ils se sont focalisés sur leur offre de service sans comprendre de quelle façon un particulier ou une entreprise achète un produit. La formule la plus efficace est donc la suivante:

Etudier un marché qui vous intéresse + évaluer les besoins par rapport à un produit ou un service+ comprendre de quelle façon se positionnent les concurrents par rapport à cette offre + évaluer quelle est la force de votre offre pour résoudre la problématique de vos clients. 

Partez d’un besoin profond, plutôt intemporel et prenez le temps de comprendre si le marché qui vous intéresse en vaut la peine ou non.

2/Ne pas attendre que votre projet d’entreprise soit parfait

Un projet d’entreprise n’est jamais parfait. Malgré toutes les enquêtes que vous aurez pu faire, il y aura toujours des zones d’ombre, et des incertitudes sur la réussite de votre projet d’entreprise. Pourtant, si vous avez bien la nécessité de partir d’un besoin et non d’une offre et que vous avez bien travaillé sur votre étude de marché, lancez-vous et n’attendez pas trop pour découvrir réellement dans quelle mesure vous répondez bien à un besoin profond. 

Premièrement, votre projet initial va certainement changer lorsque vous allez commencer à rencontrer vos clients potentiels. Vous allez vous rendre compte que vous devez ajuster votre offre de départ et qu’il existe d’autres opportunités que vous n’aviez pas imaginées. Mais pour s’en rendre compte il faut se lancer.

Dites-vous que votre projet d’origine n’est qu’une ébauche et qu’une fois que vous vous lancerez vous allez adapter votre offre aux véritables besoins de vos clients. Si vous avez cette attitude, alors vous êtes prêt à réussir!

Deuxièmement, ne soyez pas perfectionniste. Vous allez perdre votre temps pour rien. Dès le départ, mettez-vous en tête que le temps est la valeur principale à laquelle vous devez tenir fortement. La question que vous devez vous répéter sans cesse est: comment je peux gagner du temps dans mon projet d’entreprise.

Ce n’est pas l’argent qui est une valeur. L’argent viendra plus tard lorsque vous récolterez les fruits de vos efforts. Non. Même si vous pourriez améliorer votre étude de marché, faire un foyer plus joli, avoir la liste de tous vos partenaires déjà faite, laissez tomber. Il vaut mieux suivre la loi de Pareto en se donnant 20% d’effort pour 80% de réussite. 

3/Créer son entreprise. Ça se prépare. 

Si vous êtes capable de vous lancer rapidement pour capter les opportunités du marché, c’est que en amont, vous avez préparé votre création d’entreprise.

1/LE TIMING: Se fixer les objectifs de ce que vous souhaitez être dans 6 mois puis dans 3 ans. L’air de rien, si vous êtes clair dans votre tête, ce sera également clair dans la tête de vos clients. Il faut savoir préparer une stratégie commerciale de départ. Cela veut dire que vous devez compter sur des produits ou des services d’appel pour décrocher vos premiers contrats.

C’est quoi un produit d’appel: et bien c’est une offre qui est très recherchée, qui est déjà connue et surtout qui propose un prix très correct. C’est comme cela que vous pourrez entrer en relation de confiance avec vos futurs clients. 

2/L’ARGENT: comme je l’ai dit, nous sommes dans une course de marathon où il faut être le plus serein possible sur la ligne de départ. Il y a donc des contraintes personnelles que vous devez avoir résolu: est-ce le bon moment? Où j’en suis par rapport à mes crédits? quelle est ma situation familiale? Si je quitte mon travail pourrais-je toucher des allocations chômage.

Aujourd’hui, le fait de pouvoir cumuler jusqu’à 15 mois des allocations chômages avec les recettes de son entreprise est une une réelle opportunité pour se lancer le plus sereinement possible. De même, il est important d’avoir au moins un millier d’euros pour son entreprise car au départ vous allez plus investir que recevoir et dans les premiers mois de votre activité cela vous prendra du temps d’obtenir vos premiers contrats. 

3/LA POSTURE: quelle est la différence entre ceux qui vont créer leur entreprise et ceux qui ne le feront pas: c’est la posture. Il faut être prêt psychologiquement pour se lancer. Il n’y aura plus quelqu’un pour vous dire ce que vous devez faire, plus personne pour gérer votre emploi du temps. Vous serez le seul capitaine de votre bateau et le seul à en assumer les conséquences.

Il est donc important:

  • A/ de créer son réseau et des partenariats le plus rapidement possible
  • B/ De se faire accompagner pour prendre du recul par rapport à son activité. De se faire “challenger” pourrait-on dire
  • C/ Pour gérer ses peurs (peur de l’échec, de ne pas y arriver, de se tromper) je vous conseille de prendre la création d’entreprise comme un grand défi à relever. Et à l’intérieur de ce grand défi, plein de petits défis que vous allez relever chaque jour. 

4/Allez-vous vivre de cette activité? 

Il n’y a pas besoin de tableaux financiers ou d’autres calculs complexes pour savoir combien vous devez faire de chiffre d’affaires par jour pour vivre de votre activité. Pour savoir si une activité est rentable à long terme il faut calculer sa rémunération espérée à trois/quatre ans. Voici donc la formule magique: 

(charges fixes annuelles + remboursement de prêt sur l’année (s’il y a lieu) + rémunération annuelle (avec les cotisations sociales)) / marge commerciale de l’activité. 

Prenons un exemple:

  • Vous avez 7000€ de charge fixe par an (transport, téléphone, assurance, communication…)
  • Vous avez sollicité un prêt bancaire de 10000€ (avec intérêts) sur 5 ans. Soit 2000€ à l’année. 
  • Vous comptez vous rémunérer 1500€ par mois avec 22% de charge sociale (en micro entreprise) pour votre quatrième année d’activité. 
  • Vous vendez des produits et votre marge commerciale est de 70%

Le calcul est donc:

7000+2000+21960/70%= 44214€ de CA par an. Soit 4019€/mois (sur 11 mois travaillés) soit 201€/jour (pour 20 jours travaillés). Grâce à ce calcul vous savez donc désormais que l’objectif à atteindre le plus rapidement possible sera de 201€/ jour. Imaginons que le panier moyen de vos produits est de 30€. 201/30=6,7 vous savez que vous devez vendre 7 produits de 30€ pour pouvoir vivre de votre activité. 

Ainsi, à partir de ce premier résultat, vous allez soit confirmer, soit infirmer certains chiffres et transformer certains éléments jusqu’à trouver la bonne formule. 

Comprendre quels sont les objectifs en termes de chiffre d’affaires est primordial pour commencer à construire son plan d’attaque pour le lancement de votre activité. En bon capitaine, vous savez d’avance dans quelles eaux vous allez naviguer.

5/ Agir avec une précision d’hologer

La clé de la réussite c’est d’apprendre à être rigoureux et persévérant. Le succès ne va pas vous tomber dessus du jour au lendemain. Il va falloir mettre en place 5 à 10 ou 20 actions journalières à destination de votre marché. C’est avec le temps, au bout de 3 mois, 6 mois, un an que vous commencerez à récolter les fruits de vos efforts. Soyez donc patient. Le succès arrivera tôt ou tard si vous vous y prenez bien. 

La régularité de vos actions est donc la clé du succès. Ne manquez pas un jour ou deux. De ce côté-là soyez implacable avec vous-même. 

Le plus souvent les créateur d’entreprise se lancent dans des actions de communication et de prospection client tout azimut, ce qui s’avère être une grande erreur. Ce n’est pas le nombre d’email que vous allez envoyer ou le nombre de foyers distribués qui compte. C’est leur câblage. 

On arrive donc là à un deuxième élément crucial: agir avec une précision d’horloger et cibler sa clientèle, lorsqu’il s’agit de prospection client. Voici le schéma suivant:

Ce qu’il ne faut pas faire: je propose tous mes produits services à tous les clients

Ce qu’il faut faire: Je cible un produit pour un client en particulier

En conclusion:

Si vous suivez ces cinq points, vous aurez compris comment épargner (beaucoup) de temps et d’argent avec une vraie stratégie de départ. Se fixer des objectifs et avoir une stratégie en tête vous permettra de vous mettre de votre côté tous les moyens pour réussir. 

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre actu et nos conseils

Fermer le menu