Ce qui t’est le plus cher
Ce qui t'est le plus cher

Ce qui t’est le plus cher

Pourquoi, au final, tu veux créer ou tu a déjà crée ton entreprise?

Pour gagner plus d’argent? (oui ça en fait partie mais ce n’est pas que ça)

Pour être autonome et ne plus avoir de patron sur ton dos? (oui je comprend c’est bien légitime…)

Par orgueil pour prouver que tu en étais capable? (et c’est certainement le cas)

Pour développer comme tu le souhaites ton entreprise (c’est un moyen) avoir toujours plus de clients? (c’est un moyen).

Tout cela est bien vrai, mais si on allait plus loin encore? Qu’en dis-tu?

Il y a quelque jours j’ai regardé l’émission Zone Interdite (bon vous savez tout…). Le thème portait sur des français qui avaient choisi de tout quitter pour réaliser leur rêve.

Bon, bien sûr, dans ce genre d’émission pour faire le buzz ils choisissent des cas extrêmes (aller vivre à l’autre bout du monde, construire son catamaran et y vivre…).

Pourtant s’il y a quelque chose qui transparaît c’est que toutes ces personnes à moment donné ce sont posées la même question, presque inévitable: “qu’est-ce que je veux faire de ma vie?”

“Si un jour je dois me retourner vers le passé, est-ce que je pourrai être fier de moi?

Est-ce qu’un jour je ne vais pas regretter de ne pas l’avoir fait?”

On ne créé pas son entreprise pour de l’argent, ou seulement pour être libre. On accepte de se lancer dans l’aventure car il y a une petit voix en toi qui te dis “vas-y” qui rallume la flamme et qui pourrait te faire soulever des montagnes.

Car on a tous, même ceux qui ne voudrons pas sans rendre compte, besoin de donner du sens à sa vie, de construire un idéal pour soi et sa famille, où l’on est fier de soi car on accomplit ses désirs.

…et ce moment-là, on ne regarde plus au fond du porte monnaie pour payer un extra à ses enfants ou à sa femme.

On prend du temps pour soi et pour les autres…

On se sens en phase avec soi-même…

Bon pourquoi je vous parle de tout cela?

Eh bien parce que j’ai tout simplement fait la connexion entre cette émission et ce que m’a dit un entrepreneur le même jour.

Qu’il allait arrêter son activité faute de chiffre d’affaires et de clients…

C’est bien ce type de nouvelle qui me rend triste.

Et alors je me dis: “pourquoi cette personne n’est-elle pas venue me voir avant?

Pourquoi n’a t-elle pas investi en elle pour que je puisse l’aider à trouver de nouvelles opportunités, à penser autrement?

Voilà, je ne dis pas cela pour vendre à tout prix quoi que ce soit,

 je dis qu’il faut arrêter de penser que l’on peut faire tout seul, que l’on va y arriver.

A un moment donné il faut accepter ses limites et se demander si l’on irait plus efficacement et plus vite en obtenant un appui.

Combien vaut votre rêve? 50€ 100€ 200€ ou plus?

En fait, le fait de pouvoir concrétiser ses objectifs est inestimable mais pour cela il faut passer par deux étapes que j’appelle “la traversée du désert” et “investir sur soi”

“la traversée du désert”: si tu lances ton entreprise ne t’attends pas à ce que l’on déroule le tapis rouge devant toi. Personne ne t’attends. Il faudra attendre encore un peu pour que le public apprécie ce que tu fais. Conclusion: il faut être très (très) persévérant.

“Investir sur soi”: se former, se former, se former. Je ne le répèterai jamais assez: ce qui compte avant tout (et même la rémunération) c’est d’approfondir:  1 ) Ton coeur de métier 2) Ton potentiel commercial 3) Ton mindset (ou ton mental).

PS: désolé pour la longueur de cet article. Je devais être inspiré…

C’est effectivement un sujet qui me tient à coeur que je voulais partager avec toi.

Dis-moi à ton tour s’il t’a inspirer, je te lirai avec plaisir!

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre actu et nos conseils